Follow us on Twitter

Mobilisation pour un big-bang des politiques jeunesse

01 décembre 2011 Catégorie : Jeunesse

Mobilisation pour un big-bang des politiques jeunesse
En vue de la Présidentielle 2012, 41 organisations appellent de leurs vœux une refonte totale des politiques jeunesse, et émettent différentes propositions en ce sens.
41 organisations de jeunesse (1) proposent d'"instaurer un droit à l'éducation et à la formation tout au long de la vie" dans un texte intitulé "Pour un big-bang des politiques jeunesse" rendu public lundi 28 novembre 2011. Elles formulent cinq propositions visant à garantir "un droit pour tous les jeunes à construire leur parcours et à vivre dignement", "à cinq mois des présidentielles". Les organisations dont la JOC, la Jeunesse au Plein Air, l'Anacej, les Ceméa, le Cnajep veulent "susciter le débat avec les différentes parties prenantes : associations, fédérations, mutuelles, mouvements de jeunesse, organisations de jeunesse et d'éducation populaire, structures d'insertion, d'hébergement ou de santé".

Capital formation
Les signataires souhaitent que "dans le cadre du droit à l'éducation formation tout au long de la vie, chaque jeune dispose à l'entrée dans le système scolaire d'un capital initial de formation de vingt années, garanti par l'État". "Ce capital assure à chacun un volume minimal de formation, qui sera donc égal à la durée moyenne actuelle des études. Il sera utilisable dans le cadre de la formation initiale ou pourra être mobilisé ultérieurement (augmenté des droits supplémentaires constitués au travers de l'exercice d'une activité professionnelle) pour suivre une formation, reprendre des études, acquérir des compétences par d'autres voies", proposent les signataires.

La jeunesse, une priorité
Le texte suggère aussi d'"organiser un service public de l'information, de l'orientation et de l'accompagnement des jeunes", de "garantir des ressources financières aux jeunes", de "faciliter l'accès des jeunes au travail dans des conditions décentes", et de "favoriser une plus forte implication des jeunes dans la vie collective". Pour ces 41 organisations, le thème de la jeunesse "doit être une des priorités des partis politiques et des candidats dans la perspective des présidentielles de 2012". "Les propositions connues à ce jour restent dans le prolongement des interventions conduites depuis près de 35 ans, alors qu'elles ont désormais montré leurs limites et la nécessité d'un renouvellement ambitieux des politiques en faveur de la jeunesse", estiment-elles.

Pour en savoir plus et pour signer l’appel : www.bigbangjeunesse.net

 (1) Au 1er décembre, les 41 signataires sont les suivants :
Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes (Anacej), Association nationale des maisons des adolescents (ANMDA), Comité national de liaison des associations de prévention spécialisée (CNLAPS), Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d'éducation populaire (Cnajep), Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (FNARS), Groupement national des directeurs généraux d'associations (GNDA), Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC), Mutualité française (FNMF), Union nationale pour l'habitat des jeunes (UNHAJ), Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privées sanitaires et sociaux (UNIOPSS), Union nationale des missions locales (UNML), Action catholique des enfants (ACE), Amicale du nid, Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active (Cemea), Coordination images nouvelles, éducation et mémoire audiovisuelle (Cinema), Confédération des maisons des jeunes et de la culture (CMJCF), Confédération nationale des foyers ruraux (CNFR), Concordia, CPCV, Éclaireuses et éclaireurs de France (EEDF), École de formation psycho pédagogique (FPP), Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), Fédération des centres sociaux et culturels de France (FCSF), Fédération Léo Lagrange, Fédération des Francas, Fédération française des maisons de jeunes et de la culture (FFMJC), Fédération nationale des centres musicaux ruraux (FNCMR), Foeven-Fédération des associations régionales des œuvres éducatives et de vacances de l'Éducation nationale (Aroeven), Fondation de l'Armée du Salut, France Amérique Latine, Groupe SOS, Jeunesse indépendante chrétienne (JIC), Jeunesse au Plein Air (JPA), Ligue de l'enseignement, Office central de coopération à l'école (OCCE), Organisation nationale des éducateurs spécialisés (Ones), Solidarités Jeunesse, Confédération française démocratique du travail (CFDT), Conseil national des associations familiales laïques (Cnafal), Institut de formation, de recherche et de promotion (Iforep).

(Source AEF)

Commentaires (0)

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous