Follow us on Twitter

Elections : 8 propositions pour soutenir l’animation

19 avril 2017 Catégorie : Jeunesse Éducation populaire Ministères et institutions Vie associative

Présidentielle : 8 propositions pour soutenir l’animation – Photo © Estelle Perdu
Dans le cadre de la présidentielle puis des élections législatives, Le Journal de l’Animation a donné la parole à huit grands acteurs du secteur, qui formulent autant de propositions pour soutenir l’animation. Découvrez-les ici, et dans notre dossier téléchargeable gratuitement.

Donner la parole aux candidats pour informer les électeurs : c’est un grand classique en période électorale, mais cela ne permet pas d’entrer dans le vif du sujet ou d’aborder des sujets pointus. Les programmes des candidats sont faits pour séduire : ils évitent donc de froisser les susceptibilités, et dessiner les grandes lignes d’une politique est souvent suffisant pour capter le plus de votants…

Donner la parole aux acteurs

À l’approche des élections présidentielle et législatives, la rédaction du Journal de l’Animation a choisi de contribuer différemment au débat électoral. Dans son numéro d’avril (n°178) , elle a ainsi donné la parole à des acteurs majeurs du monde de l’animation, c’est-à-dire à des fédérations, collectifs, associations… qui sont au contact du terrain, qui contribuent à améliorer les conditions de travail, les compétences, l’image... des animateurs qu’ils soient volontaires ou professionnels.

La rédaction a préalablement défini huit thèmes, indissociables des préoccupations de tout animateur, et ensuite interrogé un acteur étroitement lié à cette question. De cette manière, pour chaque thème, une proposition à mettre en œuvre dès à présent a été dégagée, afin que le travail, la vie, les perspectives d’avenir de tous les animateurs… puissent s’améliorer.
Voici ces huit propositions :

1. Valoriser le métier et développer l’apprentissage
2. Porter une vraie parole politique en faveur de l’engagement.
3. Créer un cadre d’emploi de catégorie A pour l’animation.
4. Reconnaître la capacité du secteur à mobiliser et à innover.
5. Offrir à chacun un droit à construire son parcours et à vivre dignement.
6. Créer un observatoire des financements associatifs.
7. Faire de l’école une maison des savoirs.
8. Reconnaître les ACM comme de véritables espaces éducatifs.

Ces propositions méritent toute notre attention parce que les problématiques soulevées et les solutions envisagées peuvent être le moteur de changements véritables. Comme elles sont la preuve que les valeurs de l’éducation populaire n’ont pas été altérées par la dégradation des financements publics ou la réforme des rythmes éducatifs… et que l’envie de lutter pour une reconnaissance des métiers de l’animation est toujours aussi forte !

Des propositions à diffuser et à commenter

Pour parachever cette action, Le Journal de l’Animation publie gratuitement en ligne l’intégralité de ce dossier en lien avec les prochaines échéances électorales et bien entendu le détail de ces propositions. La Rédaction vous invite à les diffuser largement et à les commenter, à interpeller les candidats à l’élection présidentielle et aux législatives, via les réseaux sociaux ou lors de réunions publiques. En effet leurs programmes peinent trop souvent à convaincre et à se montrer concrets dès qu’ils touchent au secteur de l’animation.

Ces propositions ne sont pas un manifeste ou un livre blanc. Ce sont des pistes de solutions issues du terrain, et aussi une manière de reconnaître et de montrer au plus grand nombre que les animateurs sont des acteurs éducatifs à part entière, et qu’il est temps de leur donner un statut, des conditions de travail et des moyens à la hauteur de leurs missions.

La Rédaction


Cliquez sur l'image ci-dessous pour télécharger gratuitement notre dossier "8 propositions pour l'animation" paru dans Le Journal de l'Animation n° 178 (avril 2017)

Téléchargez nos 8 propositions pour l'animation

Commentaires (1)

  • schieze

    schieze

    02 juin 2017 à 22:25 |
    C est qui "chacun" ds la prposition 8 ? Les anims ou les enfants ?

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous