100 % #Colo : une campagne pour soutenir les séjours de vacances

Pour la troisième année consécutive, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a lancé début mars une campagne de promotion des « colos » à travers l’Hexagone, en s’appuyant sur la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (Unat) et la Jeunesse au plein air (JPA). Car si en 2016, 1,2 million d’enfants ont été accueillis lors de 39 000 séjours, la fréquentation ne cesse de baisser depuis plusieurs années, tandis que la durée moyenne des séjours diminue elle aussi.

L’occasion de devenir citoyen

Cette campagne se décline à travers des visuels diffusés sur les réseaux sociaux ou sous la forme d’affiches, et de contenus informatifs accessibles sur le site internet du ministère. Les objectifs de la campagne sont de susciter l’envie des enfants et des adolescents en vue de vivre cette expérience particulière que sont les séjours de vacances, tout en rassurant les parents sur le fait que leurs enfants partent en toute sécurité, dans un lieu encadré par des professionnels ou des volontaires de l’animation formés et compétents.

La campagne « 100 % #Colo » entend souligner auprès du grand public les avantages et bienfaits des séjours collectifs : apprentissage de la vie en communauté, pratique d’activités variées, exercice de la citoyenneté, mixité sociale et culturelle, accès à des vacances dépaysantes, etc.

La communication choisie met également en avant les projets éducatif et pédagogique, décrits comme étant au cœur de l’organisation et du travail des animateurs, et qui garantissent le sérieux et la démarche éducative avec lesquels enfants et ados seront pris en charge, tant dans les activités menées que dans la vie quotidienne.

Sécurité maximale

La sécurité étant l’une des préoccupations principales des parents, après les affaires de mœurs ou les accidents largement médiatisés durant ces dernières années, l’accent est mis dans la campagne « 100 % #Colo » sur cette thématique. Dans les « 14 questions clés avant d’inscrire votre enfant en colo » mises en ligne sur le site du ministère, il est rappelé que le cadre législatif et réglementaire est particulièrement rigoureux, concernant l’obligation de déclaration des séjours, des locaux d’hébergement et des intervenants, l’obligation d’assurance, le respect des règles d’hygiène et de sécurité et des normes d’encadrement, etc. Les parents y apprendront que les mineurs accueillis sont placés sous la protection du préfet de département dont les services contrôlent en amont et sur place (au rythme de 7 500 contrôles par an environ) la conformité du séjour aux normes réglementaires, ainsi que sa qualité éducative. Des vidéos permettent d’approfondir ces questions pour en savoir plus sur les modalités des contrôles, la sécurité des enfants accueillis, l’encadrement des séjours, etc.

Si cette campagne a le mérite d’exister, il reste toutefois permis de s’interroger sur sa réelle efficacité, tant les moyens mis en œuvre peuvent paraître relativement limités. Réponse après l’été 2017 !

Pour en savoir plus :
www.jeunes.gouv.fr/colo2017
facebook.com/jeunes.gouv.fr
twitter.com/Jeunes_gouv

Alexandre Verguet



Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM