16 ressources autour des pédagogies alternatives – Photo © Florent Contassot

16 ressources autour des pédagogies alternatives

GÉNÉRALITÉS

Histoire des colonies de vacances de leur création à nos jours
Cet article synthétique publié sur le site de l’association Evasoleil retrace l’histoire des colonies de vacances qui débutent un peu avant que l’école devienne gratuite, laïque et obligatoire. Elles visaient alors à amener les jeunes urbains, pauvres et en mauvaise santé, à passer du temps à la campagne. On complétera cette lecture en cliquant sur les liens à droite qui nous proposent de découvrir les personnes clés, comment les colonies de vacances se déroulent dans les autres pays et les différents modèles de colonies en France.

Il était une fois, les colos. Histoire et évolution des colos
Cette présentation interactive, faite à partir du logiciel Prezi,  aborde également l’histoire et l’évolution des colonies de vacances. Elle a été réalisée par Éric Obon, formateur et militant au Cemea d’Île-de-France, d’après les travaux de Jean Houssaye et en s’appuyant sur les contributions du site web Rétro-Colo. C’est dynamique, agrémenté de courtes vidéos : tous les animateurs devraient donc pouvoir se l’approprier. L’auteur nous renvoie par ailleurs vers un autre "Prezi" consacré aux grands pédagogues du XXe siècle.

Le livre des colos
Jean Houssaye, édition augmentée, Matrice éditions, 25 € (2009)
Jean Houssaye, professeur émérite de sciences de l'éducation à l'université de Rouen, a publié plusieurs livres et études ayant pour sujet les centres et colonies de vacances. Il présente dans cet ouvrage de référence, longtemps épuisé, les origines et l’évolution des colonies de vacances : de leur naissance vers le milieu des années 1870 jusqu’aux années 1940. Des textes complémentaires ont été ajoutés à la première édition datant de 1989 : ils abordent notamment l’organisation quotidienne type d’une colo à différentes périodes, le cadre scolaire des colonies de vacances et la trop souvent absence de liens entre la pédagogie institutionnelle et les colonies de vacances...

Quel avenir pour les colonies de vacances ?
Émission Du Grain à moudre d'été, France Culture, 2013
Cette émission du Grain à moudre d’été, à écouter sur France Culture, revient sur la désaffection des enfants et des parents pour les colonies de vacances… et sur le fait, de prime abord contraire, que 75 % des Français considèrent que les séjours contribuent à l’éducation des enfants. On y pose des questions générales (pourquoi envoyer son enfant en colo?) mais aussi plus pointues en revenant notamment sur le principe de colos innovantes et le bien-fondé du modèle dit "colonial".

Du nouveau dans les colos !
Actes des Rencontres Éduquer Autrement, 14 € (2015)
Les rencontres Éduquer Autrement, organisées chaque année par l’association Cités d’Enfants, avaient pour thème en 2015 les colonies de vacances, leur sens, leur avenir… avec comme objectif de faire découvrir des colos singulières et de s’interroger sur l’importance et le devenir des séjours de vacances. Ce livret retranscrit des extraits du colloque auxquels on a ajouté un état des lieux des colos fourni par le Ministère, un entretien avec Jean Houssaye et une bibliographie non exhaustive sur les colos.

LA PÉDAGOGIE DE LA LIBERTÉ

Libres enfants de Summerhill
Alexander S. Neill, éditions La découverte, 14 €
Summerhill est une école anglaise fondée en 1921 par Alexander Sutherland Neill au sein de laquelle il a appliqué ce qu’on appelle aujourd’hui la pédagogie de la liberté. Ce précurseur présente ici cette expérience éducative unique (l’établissement est toujours actif) et la manière dont elle est organisée. Il y parle aussi de ses positionnements pédagogiques comme de la sexualité, de la religion ou encore des problèmes entre les parents et les enfants. Notre société a beaucoup changé depuis les années 1970 mais l’ouvrage n’a rien perdu de sa force et de sa capacité à questionner l’acteur éducatif.

Alexander Sutherland Neill : la liberté bien comprise
Yves Jeanne, Reliance (2006)
Cet article de Yves Jeanne, paru en 2006 dans le 19e numéro de la revue des situations de handicap, de l'éducation et des sociétés Reliance, confronte l’éducation à la liberté par la liberté à la demande actuelle d’ordre et d’autorité en matière d’éducation. Le texte est ardu mais alimentera de nombreuses réflexions et débats.

Enfants à la colo, Courcelles, une pédagogie de la liberté
Sous la dir. de Jean-Marie Bataille, INJEP (2007)
Cette réflexion d’une cinquantaine de pages, publiée dans la collection « Les cahiers de l'action », présente l’expérience menée à la Maison de Courcelles où l’on a mis en place une pédagogie du jeu et de la liberté, tout entière centrée sur l’enfant et son autonomie. C’est un excellent complément à la très succincte présentation de cette association que nous avons publiée dans ce numéro spécial du Journal de l’Animation.

La prise de responsabilité des jeunes et les associations
Sous la dir. de Jean-Marie Bataille, Le social en fabrique (2015)
À commander directement à la Maison de Courcelles, 12 € (port offert)

La Maison de Courcelles est le sujet de cet ouvrage de près de 200 pages. On aborde son fonctionnement "unique en son genre" bien sûr mais sous l’angle de l’animateur, de celui qui vient là pour la première fois et qui s’approprie en prise de responsabilité la pédagogie mise en place. C’est l’occasion de parler non plus de l’enfant qui s’épanouit dans la liberté mais de l’adulte qui apprend et au final parfois s’engage dans les instances de la Maison. À Courcelles, on développe aussi une pédagogie de l’engagement.

LES PÉDAGOGIES DE LA DÉCISION

Les pédagogies de la décision
La page Wikipédia consacrée aux pédagogies de la décision est une page parfaite entrée en la matière. On y parle de leur histoire et de leurs racines, tout en expliquant ce que sont leurs principales caractéristiques. Une bibliographie parachève cette introduction.

Qu’est-ce que la pédagogie de la décision ?
Jean-Michel Bocquet
Dans ce court texte, le directeur associatif et praticien des pédagogies de la décision Jean-Michel Bocquet explique comme il est entré en pédagogie et comment ce sont construites les pédagogiques de la décision. Une bibliographie complète ces 6 pages synthétiques.

Pédagogies de la décision : décider avec les publics en animation socioculturelle
Jean-Marie Bataille (2010)
Ce document de plus de 400 pages, riche mais aussi très dense, n’est autre que la thèse de doctorat en sciences de l’éducation du pédagogue et chercheur Jean-Marie Bataille. Ce travail est une réflexion sur la participation des jeunes et sur les moyens de les amener à participer dans la vie de la cité.

La thèse de la colo libre
Jean-Michel Bocquet (2012)
La thèse de master 2 de Jean-Michel Bocquet pose la question du processus d’individualisation dans une colonie de vacances en pédagogie de la décision et de la manière dont il se construit. Cet écrit universitaire aborde à la fois les processus d’acculturation, de personnalisation et d’individualisation.

L’été leur appartient
Evasoleil, 2019, 82 minutes, 12 €
Olivier Pillot et Laura Millienne ont filmé en août 2018 le séjour organisé par l’association Evasoleil dans son centre de Montalivet (33). Ce documentaire, sans voix off ni commentaires, montre la réalité d’une organisation qui se fonde sur la pédagogie de la rencontre et du faire ensemble, sans rien cacher. Cela interroge, fait réagir puis on en vient à chercher les rouages, car on perçoit le plaisir des jeunes à partager cette aventure.

Aux marges de la pédagogie institutionnelle : les colonies de vacances
Jean Houssaye (2004)
Cet article paru dans le 17e numéro de Carrefours de l’éducation aborde le lien qui unit la pédagogie institutionnelle aux colonies de vacances. Car ces dernières sont à l’origine de la pédagogie institutionnelle et semblent « particulièrement adaptées, en tant que pédagogie, aux centres de vacances ».

Dessine-moi une Cité !
Cités d’enfants, 15 minutes (2015)
Ce film montre comment se déroule une cité d’enfants et comment la perçoivent ses jeunes habitants. Il a été réalisé par une animatrice, Mélanie Borsuk à partir des témoignages spontanés des jeunes. C’est un complément à la présentation des séjours de cette association que nous avons publiée dans ce numéro spécial du Journal de l’Animation : elle permet de mieux comprendre les outils utilisés et de juger du plaisir et de l’autonomisation des "habitants".

 

Retrouvez Le Journal de l'Animation Spécial pédagogies alternatives d'avril 2020 dans notre boutique en ligne.


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire