Été 2022, partenariat Secours catholique / UCPA de Marseille – Photo © Olivier Sarrazin / VOST Collectif / Secours catholique.

20 ressources pour agir contre la pauvreté

DES VIDÉOS

La chaîne YouTube de l’association Intermèdes Robinson
Intermèdes Robinson est une structure qui mène un programme et des actions, en lien avec les pratiques et principes de la pédagogie sociale, dans le Nord de l’Essonne. Elle développe un programme d’actions éducatives, sociales et culturelles, hors les murs et directement auprès des familles et enfants, connaissant des conditions de vie précaires, et/ou vivant dans des zones et conditions déconsidérées : quartiers populaires, bidonvilles, squats et hôtels sociaux. À titre d’exemple :
Les ateliers à Massy : toutes les semaines, Intermèdes Robinson intervient à Massy pour un atelier de proximité avec les jeunes du quartier. Tir à l'arc, badminton, dessin, crêpes… les intervenants de l'association proposent des activités diverses et variées.
Intermèdes Robinson à Saint-Éloi : retour sur un après-midi passé avec les enfants et les jeunes au pied des immeubles.
Ateliers éducatifs dans les hôtels sociaux : tous les samedis Intermèdes Robinson vient à la rencontre des enfants et des familles dans les hôtels sociaux : jeux, coloriages, échange avec les mamans autour d’un thé, fête d’anniversaire…

DES LIVRES POUR LES ANIMATEURS

Philosophie de la précarité – Sortir de l’impuissance
Laurent Ott, éd. Chronique sociale, 12,50 € (2019)
Cet ouvrage a pour objectif de permettre au lecteur d’appréhender au mieux ce que la précarité est en réalité. Le texte s’appuie sur une synthèse des connaissances sur le sujet, mais surtout sur les caractéristiques observables des phénomènes de "précarité" et de "précarisation". Les idées, les observations et les réflexions sont adossées aux difficultés des pratiques actuelles en matière d’intervention socioéducative, sanitaire et sociale, dans l’enseignement ou dans le secteur de l’éducation populaire. L’ouvrage relève les pistes d’évolutions et d’actions qui ne sont pas seulement possibles, mais sans doute nécessaires et urgentes.

Intervenir auprès des enfants en situation de rue
Sous la direction de Laurent Ott, éd. Chronique sociale, 12,90 € (2013)
L’expression "en situation de rue " désigne une catégorie exponentielle d’enfants pauvres qui ne trouvent plus dans les institutions et structures sociales, éducatives, de loisirs, culturelles ou sportives de place et de lieu pour s’éduquer. Comment, dans un tel contexte, construire de nouvelles modalités pour approcher et travailler avec ces publics ?
L’ouvrage vise à mieux faire connaître cette réalité sociale d’enfants en situation de rue. Il présente des expériences et des pratiques qui permettent de repérer ces situations et de proposer des modes d’intervention éducatifs et sociaux adaptés. Il propose aux acteurs sociaux (animateurs, enseignants, bénévoles associatifs, travailleurs sociaux…) des modes d’intervention adaptables à tout milieu, ainsi qu’une pédagogie adaptée.

DES DOCUMENTS ET RAPPORTS POUR COMPRENDRE

Jeunes pauvres : quelles mesures et définitions ?
Fiche repère Injep (2020)
La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté annoncée par le Gouvernement en 2018 pose clairement la nécessité d’agir envers les jeunes, qui en sont les "premières victimes". Mais comment identifier les jeunes pauvres ? La notion de pauvreté, qui peut sembler évidente, a en réalité des frontières floues. Multidimensionnelle, elle peut se mesurer à la fois dans les esprits (s’estimer ou être vu comme pauvre), dans les poches (ressources) et dans les textes (droits). Néanmoins, ces définitions de la pauvreté rencontrent des limites lorsqu’il s’agit de les appliquer aux jeunes, et donnent à voir certains enjeux qui sous-tendent l’élaboration d’une catégorie de "jeunes pauvres".

L’opinion des Français sur la pauvreté et sur l’exclusion
Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) (2021)
Fin 2020, d’après le Baromètre d’opinion de la DREES, en France métropolitaine, une personne sur cinq s’estime pauvre et la même part pense qu’elle risque de le devenir dans les cinq prochaines années. Le sentiment d’une hausse à venir de la pauvreté et de l’exclusion sociale est encore plus communément partagé qu’en 2019. Une majorité de Français, en nette augmentation par rapport aux années précédentes, soutient l’ouverture du RSA dès 18 ans et juge que les jeunes sont plus exposés au risque de pauvreté que la moyenne. Deux Français sur trois sont favorables à une revalorisation du RSA mais, parmi eux, seulement un quart sont disposés à payer davantage d’impôts ou de cotisations pour la financer. Pour une personne seule, le montant de ressources garanti par le RSA (565 euros) est très éloigné du revenu considéré comme le minimum pour vivre, évalué à 1 770 euros par mois en moyenne.

Les dimensions cachées de la pauvreté - Recherche participative internationale
ATD Quart Monde, université d’Oxford (2019)
Pour améliorer la compréhension globale de la pauvreté multidimensionnelle, le Mouvement international ATD Quart Monde, en collaboration avec des chercheurs de l’université d’Oxford, a lancé en 2016 un projet de recherche internationale dans six pays (Bangladesh, Bolivie, France, Tanzanie, Royaume-Uni et États-Unis) pour identifier les dimensions clés de la pauvreté et leurs relations.
Le projet est basé sur la méthodologie du croisement des savoirs, dans laquelle des praticiens, des universitaires et des personnes en situation de pauvreté sont co-chercheurs. Ce processus a permis d’identifier neuf dimensions clés de la pauvreté qui, malgré les différences dans la vie quotidienne des personnes en situation de pauvreté d’un pays à l’autre, sont étonnamment similaires.

Ne jamais baisser les yeux - solidaire un jour, solidaire toujours, le Secours populaire français
Henriette Steinberg, éd. Robert Laffont, 19,50 € (2022)
Depuis 2019, Henriette Steinberg est secrétaire générale du Secours populaire. Fille de survivants de la Shoah, elle raconte son parcours militant : à l'âge de 12 ans, elle faisait ses premières collectes pour le Secours populaire. Elle y a été bénévole toute sa vie, sillonnant le monde pour aider les plus précaires et les victimes de guerre ou de catastrophes naturelles. Une vie d'engagement et de combat.

DES LIVRES POUR LES ENFANTS

Le livret "Stop aux idées fausses sur la pauvreté"
Ce petit livret de seize pages, édité par Astrapi et l’association ATD Quart monde, a pour objectif d’aider les enfants à mieux comprendre ce qu’est la pauvreté ; ils y sont confrontés dans la rue, à travers la situation de leurs camarades de classe ou dans leur propre vie. Ils entendent parfois des phrases dures qui peuvent leur laisser croire que les personnes pauvres sont responsables de leur situation : "Les pauvres ne veulent pas travailler, ils préfèrent avoir des aides" ; "Quand on travaille, on n’est pas pauvre" ; "Les pauvres sont ceux qui vivent dans la rue" ; "On est moins pauvre à la campagne" ; etc.
Ces préjugés sont souvent à l’origine des discriminations que subissent les personnes pauvres dans l’accès aux droits fondamentaux : soins, logement, etc. C’est pourquoi il est important de s’attaquer aux idées fausses sur les pauvres et la pauvreté.
Pour les 7-11 ans.

Nilou fini l’école buissonnière
Esther Duflo, Cheyenne Olivier, éd. Seuil Jeunesse, 9,90 € (2022)
Dans le monde, 356 millions d'enfants vivent dans la grande pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,70 € par jour. Prix Nobel d’économie pour ses travaux sur le terrain, Esther Duflo aborde la pauvreté pour en parler simplement avec les enfants.
Si Nilou peut venir d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud, elle vit dans un village imaginaire créé par Cheyenne Olivier. Dans cet album, les enfants vivront avec le personnage principal son quotidien et les difficultés qu'elle peut rencontrer à l'école. Ce sera l'occasion de montrer d’autres récits et images de la pauvreté, loin des préjugés, mythes et caricatures dont les pauvres font trop souvent l’objet.
Un album qui, plutôt que d’offrir des solutions miracles, invite à réfléchir autrement et à parler ensemble d’un sujet qui nous concerne tous. À l’attention des adultes : si vous souhaitez accompagner la lecture des plus jeunes et répondre à leurs questions, retrouvez "Les mots d’Esther Duflo pour comprendre la pauvreté" à la fin du livre.
Pour les 6-9 ans.

P’tite Mère
Dominique Sampiero, éd. Rue du Monde, 10,50 € (2002)
Cette histoire parle de Laetitia, 6 ans, qui mène une vie difficile, triste, dans la pauvreté. Au fil du récit, on comprend que les choses qui peuvent paraître banales pour certains peuvent être un véritable bonheur pour d'autres. Un roman émouvant et touchant.
À partir de 7 ans.

Pourquoi des gens vivent dans la rue ?
Xavier Emmanuelli, éd. Bayard, 9,95 € (2010)
Les enfants se posent souvent ce genre de questions, des questions parfois difficiles, embarrassantes, qui ne trouvent pas toujours de réponses auprès des adultes. Avec des mots justes, ce petit livre les aide à mieux comprendre pourquoi des hommes et des femmes n'ont pas d'autres choix que de vivre dans la rue.
Dès 8 ans.

Un enfant de pauvres
Christophe Honoré, Gwen Le Gac, éd. Actes sud Junior, 16 € (2016)
Ce roman graphique est une vraie démarche littéraire pour arriver avec "le moins de mots possible" à raconter, à la première personne, la vie d'un jeune enfant confronté à la pauvreté. C'est le regard de l'enfant qui constate que les objets qui brusquement disparaissent de l'appartement, le départ du père, l'auto-exclusion, l'installation dans le garage d'une amie de la mère, sans misérabilisme… la lecture permet au lecteur de se mettre en situation et de développer son sens critique sur le développement des inégalités (source Babelio).
Dès 10 ans.

DES PODCASTS

Le podcast d’ATD Quart Monde
Le podcast d’ATD Quart Monde donne la parole à toutes celles et ceux qui s’engagent pour mettre fin à l’extrême pauvreté et construire une société plus juste, qui respecte les droits fondamentaux et l’égale dignité de toutes et tous :
#1 Passage de flambeau sur l’engagement des jeunes à Champeaux
#2 Le droit aux vacances pour tous, une nécessité
#3 Pourquoi une Journée mondiale du refus de la misère ?
#4 À la découverte du volontariat permanent
Disponibles sur les plateformes Deezer, Podcast Addict, Spotify et Podbean.

Fraté : le podcast du Secours catholique
En mai dernier, le Secours catholique a lancé Fraté, une série audio de huit épisodes de fiction de 15 min et des bonus en immersion dans les lieux ayant inspirés la série. La fiction raconte la vie fraternelle et mouvementée d’un accueil de jour du Secours catholique : bénévoles, habitants du quartier, personnes accueillies se croisent, s’entraident et construisent ensemble un monde plus juste pour tous.
Disponible sur toutes les plateformes (Apple podcast, Google podcast, Spotify…).

DES ASSOCIATIONS, ONG

ATD Quart Monde
Depuis plus de 60 ans, ATD Quart Monde rassemble celles et ceux qui veulent s’engager pour mettre fin à l’extrême pauvreté et construire une société plus juste, qui respecte les droits fondamentaux et l’égale dignité de toutes et tous
Pour mener le combat contre la misère, ATD Quart Monde s’appuie sur trois modes d’actions complémentaires :
• Agir sur le terrain avec les personnes en situation de pauvreté pour s’unir autour d’un même combat et obtenir l’application du droit.
• Agir auprès des institutions pour faire évoluer les lois et les pratiques, en associant les personnes qui vivent en situation de pauvreté.
• Agir auprès de l’opinion publique pour faire changer le regard porté sur les personnes les plus pauvres et appeler la société à s’engager dans le combat contre la misère.
Le site propose de nombreuses informations pour combattre les préjugés sur les pauvres et la misère, des pistes pour agir, des outils d’animation comme le kit pédagogique diffusé à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère avec une série d’activités ludiques et créatives pour sensibiliser les enfants de 6 à 14 ans aux inégalités sociales et les inviter à agir…
Pour les enfants, le mouvement Tapori rassemble dans l’amitié des enfants de différents milieux qui créent des projets pour apprendre des enfants dont la vie quotidienne est très différente de la leur. Des groupes Tapori existent en France et dans le monde, le mouvement édite une lettre, propose des animations (jeux, livres, vidéos…).

Le Secours populaire
Jour après jour, ici comme ailleurs, le Secours populaire, association reconnue d’utilité publique, agit pour un monde plus juste et plus solidaire, en permettant à chacun de s’émanciper et trouver sa place de citoyen, là où il vit, travaille ou étudie : actions d’urgence, actions dans la durée, accompagnement global, sur les plans matériel, alimentaire, médical, moral, juridique, de la formation, de l’insertion sociale et professionnelle, ainsi que de l’accès au droit, à la culture et aux loisirs, au numérique, etc.
Chaque année, le Secours populaire publie le Baromètre de la pauvreté.
Partout dans le monde, les clubs Copains de Monde mettent en place des actions en faveur des personnes en difficulté : collectes d’argent, recueil de matériel, des denrées alimentaires et conduisent des projets solidaires accompagnés par des adultes. Ils participent à des actions dans leurs quartiers, leurs écoles ou leurs centres de loisir. Ils manifestent aux personnes seules leur sympathie par le biais de courriers et de dessins.

Le Secours catholique
Avec plus de 60 000 bénévoles et près de 900 salariés, le Secours Catholique-Caritas France agit contre la pauvreté et en faveur de la solidarité, en France et dans le monde. Service de l'Église catholique, l’association s’attaque à toutes les causes de pauvreté, d’inégalités et d’exclusion ; interpelle l’opinion et les pouvoirs publics et propose des solutions dans la durée. Elle place au cœur de son action la participation des personnes accompagnées et le renforcement de la capacité de tous à agir ensemble.
Chaque année, le Secours catholique publie son Rapport de la pauvreté en France.

UN KIT PÉDAGOGIQUE

Le kit pédagogique du mouvement Tapori 2022
Édité chaque année pour préparer la Journée mondiale du refus de la misère avec les enfants, le dossier pédagogique Tapori s’adresse à tous ceux qui cherchent à faire grandir un esprit d’amitié et de citoyenneté entre les enfants de toutes origines sociales et culturelles.
Il s’adresse en particulier aux enfants de 7 à 13 ans, cependant, il contient également quelques supports pédagogiques et activités adaptés à des enfants plus jeunes (à partir de 5 ou 6 ans).
Les outils qu’il contient sont utilisables tout au long de l’année : cela commence par les rencontres quotidiennes que les enfants vivent à l’école, en famille, entre voisins et dans leurs lieux de vie, et peut se poursuivre dans des activités et des jeux organisés au sein d’ateliers spécifiques. De plus, les différentes parties du dossier sont indépendantes et peuvent être abordées dans l’ordre que choisira l’animateur.
Les kits des autres années (2016 à 2021) sont disponibles également.

> Retrouvez ici le n° 232 du Journal de l’Animation (octobre 2022)


Commentaires (5)

  • anon

    It is a really helpful article. Thank you for sharing it. Now students can easily avail the best services from dissertation writers UK https://www.nursingessays.co.uk/dissertation-writing/ for that students can submit it before the deadline. A good academic opportunity for students.

    oct 04, 2022
  • anon

    You are distributing an excellent resource without charge. I like reading blogs that emphasize the value of offering premium resources without charge.
    https://mapdriving-directions.info

    oct 21, 2022
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire