23 ressources pour combattre les préjugés et les discriminations

23 ressources pour combattre les préjugés et les discriminations

SUR LE WEB

Comprendre, connaître les discriminations

Éduquer contre le racisme et l’antisémitisme
L’école et ses partenaires se mobilisent en faveur de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Dans ce cadre, le Réseau Canopé vous propose, sur cette plate-forme dédiée, un ensemble de ressources pour comprendre les principales notions, agir en classe contre les discriminations et accompagner la mise en œuvre de partenariats et de projets.

Nul ne doit être privé de ses droits parce qu'il est « différent »
Roms, homosexuels, minorités ethniques ou religieuses… Des millions d'hommes et de femmes subissent toutes sortes de discriminations partout dans le monde. Ils sont privés de droits essentiels parce qu’ils sont « différents ». Les lois et les mentalités doivent changer pour que chacun ait un égal accès aux droits. Le portail d’Amnesty international offre un certain nombre de ressources pour comprendre, réfléchir et agir.

Qu’est-ce que la discrimination et la diversité dans le recrutement ?
Créée en mars 2006, l’association A Compétence Egale fédère les recruteurs qui s’engagent contre les discriminations à l’embauche et pour la promotion de la diversité dans l’emploi. Ils sont spécifiquement formés à la non-discrimination dans le recrutement et signataires de la charte éthique A Compétence Egale. Ce portail peut vous aider à vous poser des questions sur vos choix lors du recrutement de nouveaux collaborateurs.

Se défendre contre les discriminations
Quelle que soit votre origine, votre lieu d’habitation, votre handicap, votre sexualité, vous avez le droit de trouver un logement, un emploi ou de vous divertir en boîte de nuit. Si vous êtes victime de discrimination, ne vous laissez pas faire, n’oubliez pas que c’est un délit. Le site Infos jeunes Auvergne-Rhône-Alpes rappelle la loi et oriente les victimes de discriminations vers des services publics, des associations et des organismes présents pour les informer et les accompagner les victimes dans les démarches juridiques et administratives.

C'est quoi la discrimination ?
La chaîne éducative de France télévision « 1 jour, 1 question » propose de répondre chaque jour à une question d'enfant, en une minute et trente secondes. Le commentaire explicatif est toujours drôle, le dessin est léger et espiègle. L'intention est d'aider l'enfant à construire son propre raisonnement et à obtenir les clés qui lui permettront de se forger sa propre opinion.

Langues et discriminations : de quoi parle-t-on ?
La glottophobie est la discrimination liée à la langue parlée par un locuteur ou à son accent.
Il s’agit de discriminations auxquelles la société est peu sensibilisée et qui entraînent pourtant pour les locuteurs concernés de sérieuses conséquences. Le site de l’association Dulala qui accompagne les acteurs des champs éducatif, culturel ou social dans la mise en place de projets ouverts sur les langues, vous trouverez de nombreuses ressources sur l’éducation plurilingue et interculturelle…

Les stéréotypes de genre expliqués en 3 minutes
Au cours du siècle dernier, la participation des femmes au marché du travail a augmenté de façon spectaculaire partout dans le monde. Néanmoins, la dernière étape vers l’égalité s’avère être la plus difficile. Les stéréotypes persistent d’autant plus lorsque le langage reflète ces inégalités. Cette vidéo de l’ESSEC Business School permet de mieux comprendre ces stéréotypes de genre.

Comment déconstruire les stéréotypes pour plus d’égalité hommes-femmes
Alors que les hommes sont généralement décrits comme étant ambitieux, intelligents, actifs, autonomes, dominants et agressifs, la société associe plutôt la sensibilité émotionnelle, la compassion, la sympathie et le souci des autres aux femmes. Un article pour mieux comprendre et déconstruire ces stéréotypes.

Jouer pour lutter contre les discriminations

Jeu de cartes « Les discriminables »
Benoît Carpier, formateur et créateur de jeux, a créé KESKI qui utilise une approche ludique pour informer, sensibiliser, faire prendre conscience, et développer de nouveaux comportements… à propos de sujets graves, délicats, parfois tabous.
Le jeu de cartes est un outil ludique permettant de traverser les 21 critères de discrimination reconnus par la loi, en insistant plus particulièrement sur la parité homme/femme, les seniors, l’origine ethnique et le handicap. Le graphisme ludique réalisé sous forme de strip (mini BD) accompagne les messages clés des cartes pour les renforcer. Les cartes « discrimination Oui ou NON » parlent de situations concrètes à identifier. Les cartes « STRIP – Quiz » posent des définitions, des réflexions sur les attitudes adaptées.

Ensemble, à part Ted
Construit sur la base d’un processus de communication non violente, « Ensemble, à part Ted ? » est un jeu qui vise à lutter contre les discriminations. Il met en scène des personnages fictifs dans des situations de discrimination, de stigmatisation ou de mise à l’écart et met l’accent sur les ressentis, les émotions éprouvées par les personnages. Il encourage à formuler sans limites les préjugés, croyances et idées reçues pour mieux les combattre et offre aux joueurs une meilleure connaissance des lois et des recours possibles.
À commander sur le site Le Jok’coeur au prix de 250 €.

Créer un jeu sur les discriminations sociales
Cet article sur le site Sciences animation peut vous permettre de créer votre propre jeu de plateau pour sensibiliser vos publics au thème des discriminations.

Le jeu des citrons
Voici un jeu pour un public de 6 à 99 personnes, de 12 à 99 ans, pour une durée d’1 heure 30 à 2 heures, dont les objectifs sont de prendre conscience de nos stéréotypes et préjugés ; de réfléchir collectivement à la condition d'étranger, aux migrations et aux discriminations et d’identifier des situations sur lesquelles nous pouvons agir pour lutter contre les discriminations ou mieux accueillir les personnes de condition minoritaire (dans nos groupes, sur notre territoire).

5 jeux pour aborder le racisme et la différence avec les enfants
Le portail Jeux et compagnie propose des idées d’activités ludiques sur le thème du racisme et des différences pour les enfants de 3 à 5 ans et de 6 à 12 ans.

10 idées pour apprendre la tolérance aux enfants
Voici 10 activités amusantes et éducatives à faire avec les enfants pour leur apprendre à comprendre la diversité et l’accepter en faisant preuve de tolérance au quotidien : l’arc-en-ciel des diversités ; on est tous pareils à l’intérieur ; accepter à la différence ; éduquer à la différence…

LIVRES

Pour les plus grands

Discriminations – Inventaire pour ne plus de taire
Emma Strack, De la Martinière jeunesse, 14,90 € (2018)
Racisme primaire, esclavage, crime contre l'humanité, discrimination à l'embauche pour orientation sexuelle, religieuse ou handicap, ce livre dresse un panorama très large des différentes formes de rejet de l'autre, plus ou moins violentes, qui ont entaché notre histoire et continuent d'imprégner notre quotidien, en France et dans le monde. Dans une présentation très factuelle, s'appuyant sur des données historiques ou actuelles chiffrées et incontestées. Une incitation à agir, et ne plus subir !

Psychologie de la discrimination et des préjuges – De la théorie à la pratique
Collectif, De Boeck supérieur, 25 € (2018)
Racisme, sexisme, rejet de l’immigration, traitement défavorable réservé aux personnes handicapées ou sans emploi : ce manuel — le premier de cette ampleur en français — offre un état des lieux riche et documenté sur les préjugés et discriminations, incluant les dernières recherches. Les auteurs y analysent, dans différents contextes, leurs origines, processus sous-jacents et conséquences. En plus des modèles descriptifs, ils proposent des pistes d’action concrètes et des moyens d’agir dans une approche préventive.

Sommes-nous tous racistes ? Psychologie des racismes ordinaires
Jacques-Philippe Leyens, Mardaga, 22,90 € (2018)
Jacques-Philippe Leyens, professeur émérite de l’UCL à Louvain-la-Neuve, présente son ouvrage en ces termes : « Je sais que je suis raciste, peut-être même envers plusieurs groupes. Je le regrette. Je suis également un scientifique et non un rêveur. Mes convictions que le racisme est quasi universel sont donc basées sur une interprétation de recherches fiables et cohérentes.
J’espère la disparition du racisme, mais nous différons sur les moyens à employer. J’écris ce livre avec la conviction que les conséquences les plus néfastes du racisme disparaîtront ou diminueront si l’on accepte tout d’abord ce côté nauséabond de notre personne. Se battre contre ce que l’on ignore ou occulte est totalement vain. Améliorer ses faiblesses commande qu’à tout le moins on soit conscient de ses déficiences. »

Photolangage, discrimination et harcèlement – Prévenir les LGBTIphobies
Collectif, Chronique sociale, 35 € (2019)
Ce dossier comportant un livret de 80 pages et 48 photographies détachables, concerne un dysfonctionnement important des sociétés modernes : les discriminations, les inégalités, le harcèlement et la violence dont sont victimes les personnes qui ne se conforment pas aux rôles, genres et attendus sociaux dominants de leur environnement. La méthode Photolangage® requiert des préalables explicités dans le livret pédagogique : disposer de supports photographiques riches de sens et ouverts à des interprétations multiples, un animateur au clair sur les objectifs qu'il poursuit et sur leur intérêt pour le groupe, expérimenté en animation de groupe...

Stéréotypes et clichés
Ruth Amossy et Anne Herschberg Pierrot, Armand Colin, 9,80 € (2016)
Les notions de stéréotype, cliché, poncif, lieu commun, idée reçue, permettent d’étudier les interactions sociales, la relation des discours aux imaginaires sociaux et, plus largement, le rapport entre langage et société. Pourquoi la question des évidences partagées, des représentations collectives, des automatismes de langage se trouve-t-elle au centre des réflexions contemporaines ? Après avoir établi l’histoire des notions, le présent ouvrage montre comment le phénomène de la stéréotypie a été abordé par différentes disciplines : psychologie sociale, stylistique, sociocritique et théories de la lecture, sémantique, rhétorique et analyse du discours

Pour les plus jeunes

Je les entends nous suivre
Florence Cadier, Le Muscadier, 9,50 €, (2018)
Léo vit chez des parents tolérants et aimants. Robin est le cadet d’une famille catholique pratiquante, partisane de la manif pour tous. Quand les deux adolescents tombent amoureux, l’un de l’autre, le premier est tétanisé à l’idée d’officialiser sa liaison, quand le second est bien plus à l’aise. Florence Cadier nous livre un récit tout en pudeur et en retenue qui nous fait cheminer au gré des différentes émotions que ressentent successivement les deux garçons pris à la fois dans la passion amoureuse et dans l’intolérance subie.

L’aigle noir
Hervé Mestron, Le Muscadier, 8,50 € (2017)
Nicolas Harman a dû quitter Paris, après la disparition de sa famille lors de l’attentat du Bataclan. Il lui fallait partir, pour essayer de faire repartir un moteur de vie grippé et sans jus. Nommé professeur de musique au collège de Saint-Ambroise, sur la côte normande, tout finira très mal, cette bourgade provinciale ne supportant ni les étrangers, ni les noirs, ce que Nicolas Harman cumule. Dénonçant le racisme ordinaire, Hervé Mestron décrit la fragilité de l’adolescence face à la bêtise humaine de la rumeur et de la discrimination.

Dysfférent
Fanny Vandermeersch, Le Muscadier, 10,50 € (2018)
« Charles, magne ». L’adolescent ainsi rabroué, qui a été baptisé du nom du célèbre empereur, n’a pas de chance : il est dissipé, dispersé, disjoncté, discoureur et non discipliné. Un diagnostic plus poussé permet d’affubler Charly de bien d’autres étiquettes : il est dyslexique, dyspraxique et dysorthographique. La totale, quoi. Quand on sait que Mozart, Beethoven, Einstein, Pasteur, Picasso, Jules Verne, Hemingway étaient dyslexiques, rien n’est perdu. Alors qu’il est courant d’appréhender la différence comme un handicap, elle peut aussi s’avérer une chance.

Le livre de nos différences physiques
Cévany, Ailes et graines, 14 € (2020)
Ce livre ne comporte pas d’histoire à proprement parler, mais permet davantage d’ouvrir le dialogue sur toutes les différences physiques, comme la couleur de peau, les jambes, les cheveux, etc… mais aussi de sensibiliser au handicap. Le lexique à la fin du livre permet d’appréhender les différences liées à la maladie et au handicap avec bienveillance et de les normaliser dans le quotidien de l’enfant. Un livre dès 2 ans utilisable sans limite d’âge tant il permet de communiquer sur un sujet important.

Retrouvez Le Journal de l'Animation de mai 2020 dans notre boutique en ligne.


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

450 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM