Canicule et Covid-19 : le ministère appelle les organisateurs d’ACM à la vigilance

Canicule et Covid-19 : le ministère appelle les organisateurs d’ACM à la vigilance

Il avertit dans ce message qu’"un nouvel épisode caniculaire se mettant en place à compter de ce jour affectera une grande partie du pays. Après une nuit de mercredi à jeudi encore assez fraîche, les températures de l'après-midi seront en nette hausse sur l'ensemble du pays. Cette hausse sera particulièrement sensible du sud-ouest au nord de la région parisienne avec des températures maximales comprises entre 34 et 37°C, localement 38°C en Nouvelle-Aquitaine. Vendredi, les températures minimales et maximales seront encore en hausse. Ce sera la journée la plus chaude de la semaine sur une grande moitié ouest du pays, où les minimales iront de 18 à 22°C et les maximales de 35 à 40°C, très localement 41°C sur le Poitou-Charentes et l'ouest de l'Occitanie. Ailleurs, les minimales iront de 15 à 19°C, et les maximales de 28 à 34°C. Samedi, les températures seront en baisse par l'ouest, mais les régions de l'est resteront concernées par l'épisode de canicule qui se sera mis en place."

Jean-Benoît Dujol précise que "ce nouvel épisode caniculaire sera plus durable que le précédent. Une dégradation orageuse par l'ouest devrait y mettre en fin, vers le milieu de la semaine suivante. La chronologie et l'intensité de cet épisode sont encore à confirmer." Il rappelle que "dans ce contexte, une vigilance particulière devra être portée aux enfants, et plus spécifiquement, aux plus jeunes d’entre eux."

Suivre les recommandations officielles de prévention

Afin de garantir la sécurité des mineurs qui leur sont confiés, les organisateurs et les personnels d’encadrements d’accueils collectifs de mineurs doivent "prendre régulièrement connaissance du niveau d'alerte (en consultant notamment le site dédié de Météo France), se référer aux principales recommandations en cas de fortes chaleurs (les outils de communication ainsi que le Plan National Canicule 2017 sont accessibles sur le site internet du Ministère chargé de la santé) ainsi qu’aux consignes diffusées le 25 juin" dernier. Celles-ci rappelaient que "les épisodes de canicule ne doivent pas être minorés en raison de la situation épidémique actuelle et que les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent à s’appliquer en période d’épidémie de Covid-19". 

En application de l’instruction interministérielle du 29 mai 2020 relative à la gestion de la saison estivale dans un contexte de pandémie Covid-19, les personnels d’encadrement des accueils collectifs de mineurs devront "mettre en œuvre les mesures de gestion [qu’ils jugeront] adaptées et appropriées aux caractéristiques de la vague de chaleur, notamment dans le cadre du dispositif départemental organisé et supervisé par le Préfet", en prenant en compte les recommandations du PNC 2017 et du Haut Conseil de la Santé publique dans son rapport de 2014 qui comporte des fiches actions spécifiques aux ACM.

Il est précisé également que "toute survenue d’événement grave lié à la chaleur doit impérativement et sans délai faire l’objet d’une déclaration auprès des services de la Direction départementale de la cohésion sociale / de la protection des populations dans le ressort de laquelle l’accueil concerné se déroule".

Le bureau de la protection des mineurs en accueils collectifs et des politiques éducatives locales (courriel: djepva.sd2a@jeunesse-sports.gouv.fr) se tient à la disposition des organisateurs et directeurs d’ACM pour tout complément d'information.

Téléchargez l'affiche synthétisant la conduite à tenir par les responsables de structures d'accueils pour enfants en période de vague de chaleur.


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

450 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM