Colos, accueils sans hébergement, scoutisme, sessions Bafa-Bafd : les nouveaux protocoles sanitaires sont parus ! – Photo d'archives Laurence Fragnol

Colos, accueils sans hébergement, scoutisme, sessions Bafa-Bafd : les nouveaux protocoles sanitaires sont parus !

Nouveautés pour les accueils sans hébergement

– Les activités accessoires ne sont plus suspendues.
– Le nettoyage des locaux n’a plus besoin d’être réalisé 2 fois par jour.
– Le lavage des mains des enfants, obligatoire moins souvent,  peut être effectué sans mesure de distance physique entre les mineurs d’un même groupe.
– Les activités doivent être organisées par petits groupes. (plus de mention d’un maximum de 12 personnes animateur compris).
– Aucune règle de distanciation ne s’impose au sein d’un même groupe que ce soit dans les espaces clos (salle d’activités, couloirs, réfectoire, etc.) ou dans les espaces extérieurs. En revanche, la distanciation physique doit être maintenue entre les mineurs de groupes différents.
– La distanciation physique d’au moins un mètre s’applique dans les espaces clos, entre les encadrants et mineurs ainsi qu’entre ces derniers quand ils sont côte à côte ou face à face. Elle ne s’applique pas entre mineurs d’un même groupe, y compris pour les activités physiques et sportives.
– La mise à disposition d’objets partagés (livres, ballons, jouets, crayons etc.) est permise lorsque qu’un nettoyage quotidien est assuré (ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation). Le protocole précédent parlait de désinfection avant et après l’activité.
– Les 22 activités physiques prévues en annexe  de l’arrêté du 25 avril 2012 peuvent désormais être pratiquées, sans exception.
– Restauration : on ne parle plus de paniers ni de plateaux repas. Les jeunes ne doivent plus déjeuner à 1 mètre les uns des autres. Il est simplement recommandé de faire déjeuner les groupes constitués ensemble. L’aménagement des tables doit être prévu pour assurer les mêmes règles de distanciation physique que celles appliquées dans le protocole sanitaire hôtellerie-restauration (respect d’une distance de 1 mètre linéaire entre deux tables).
Le port du masque (masques grand public)
– Le port du masque "grand public" est obligatoire pour les encadrants et pour toute personne prenant part à l’accueil et au contact avec les mineurs dans les situations où la distanciation d’au moins 1 m ne peut être garantie.
– Le port du masque est proscrit pour les mineurs de moins de 6 ans.
– Le port du masque n’est pas recommandé pour les mineurs de moins de 11 ans.
– Le port du masque est obligatoire pour les mineurs de plus de 11 ans lors des déplacements (vers le point de restauration, les salles d’activités, en sortie, etc.).
>>> Téléchargez le protocole des accueils sans hébergement (document validé daté du 18 juin 2020).

Nouveautés pour les accueils avec hébergement

– L’organisation de séjours en dehors du territoire national est à nouveau possible sous certaines conditions.
– L’organisation d’activités avec hébergement (activités accessoires ou mini camps) des accueils sans hébergement est autorisée à compter du 22 juin (plus seulement à partir de la date des vacances d’été).
– Le port du masque est obligatoire pour les mineurs de plus de 11 ans lors des déplacements (vers le point de restauration, les salles d’activités, en sortie, etc.).
– Les activités doivent être organisées par petits groupes (plus de mention d’un maximum de 15 enfants).
– La mise à disposition d’objets partagés (livres, ballons, jouets, crayons etc.) est permise lorsque qu’un nettoyage quotidien est assuré (ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation). Le protocole précédent parlait de désinfection avant et après l’activité.
– Les 22 activités physiques prévues en annexe  de l’arrêté du 25 avril 2012 peuvent désormais être pratiquées, sans exception.
– Restauration : on ne parle plus de paniers ni de plateaux repas. Il est simplement recommandé de faire déjeuner les groupes constitués ensemble.
>>> Téléchargez le protocole de reprise des accueils avec hébergement (document validé du 18 juin 2020).

Nouveautés pour le scoutisme

– Activités en autonomie : La phrase du précèdent protocole limitant les activités en autonomie aux groupes d’au plus 8 jeunes d’au moins 12 ans pour 2 nuits a été supprimée.
– L’organisation d’activités en autonomie pour les mineurs, sans la présence sur place d’encadrants, est possible à nouveau dans le respect des règles habituelles.
>>> Téléchargez le protocole spécifique des accueils de scoutisme avec hébergement (version validée du 18 juin 2020).

Nouveautés pour les sessions BAFA-BAFD

– À compter du lundi 22 juin 2020, la mesure de restriction de l’effectif maximum accueilli de 18 stagiaires est levée.
– Le port du masque "grand public" est obligatoire pour l’ensemble des participants, stagiaires et formateurs dès lors que la distanciation physique d’au moins 1 mètre ne peut pas être respectée.
– Pour toutes les sessions de formation, un référent Covid doit être désigné par l’organisme de formation habilité.
– L’entretien des locaux est effectué avec des gants de ménage et port du masque deux fois par jour.
– Les fenêtres extérieures doivent être ouvertes le plus fréquemment possible et au minimum toutes les trois heures.
– Toutes les sessions doivent commencer dès les premiers moments de constitution du groupe, par un échange sur la situation sanitaire et la vérification avec le groupe de la maîtrise des comportements qui permettent de maitriser les risques.
– Le projet pédagogique devra prévoir les conditions d’organisation de l’espace, les conditions d’aménagement des salles, en lien avec le nombre de candidats.

Restauration
– La restauration peut (et non plus doit) être envisagée sous forme de panier ou de plateaux repas. Les stagiaires et formateurs déjeunent à distance d’un mètre au moins les uns des autres (seul protocole où cette distance existe encore !).
– Nettoyer et désinfecter les tables, les chaises après les repas.
– L’utilisation de verres ou gourdes individuelles est préconisée.

Sessions en internat
– La distance entre les lits doit être d’au moins un mètre et lorsque la chambre est aménagée avec des lits superposés, les couchages doivent être inversés afin de faire dormir les stagiaires tête bêche.
– Veiller à aérer régulièrement et au moins trois fois par jour pendant au moins 15 min, les espaces collectifs utilisés dans les lieux de couchages (en particulier tous les matins en l’absence des personnes).

En cas de manifestation de symptômes évocateurs d’infection de Covid-19 sur le lieu de la formation : le stagiaire doit être isolé du groupe dans un lieu préalablement identifié et porter un masque. Le référent Covid devra en être informé, un appel au 15 en cas de signes de gravité réalisé. Les personnes référentes seront contactées. En l’absence de signes de gravité son retour au domicile doit être organisé en privilégiant un mode de transport individuel et en accord avec les personnes référentes. Un médecin traitant sera contacté sans délai afin d’évaluer le cas.
Dès lors qu’un cas sera avéré (confirmation par un examen virologique RT-PCR), la session de formation sera immédiatement interrompue les sujets contact seront renvoyés à domicile en accord avec leurs référents et contacteront leur médecin traitant sans délai. Une déclaration sera faite via le dispositif de l’assurance maladie ou l’ARS en fonction de la réglementation en vigueur.
>>> Téléchargez les recommandations sanitaires applicables aux sessions BAFA-BAFD (document validé daté du 18 juin 2020).
 

Si vous appréciez nos informations accessibles en lecture gratuite,
vous pouvez nous soutenir et découvrir d'autres contenus exclusifs
du Journal de l'Animation en souscrivant un abonnement à notre mensuel
ou en visitant notre boutique en ligne.
Merci à vous !

 


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

450 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM