Covid-19 / Témoignage de Yoann Chaucheprat, directeur dans l'Allier : "Le service est peu sollicité."

Covid-19 / Témoignage de Yoann Chaucheprat, directeur dans l'Allier : "Pas évident de travailler avec des outils numériques."

"Je travaille pour la communauté de communes de Saint-Pourçain Sioule Limagne (03) qui s’occupe pour l’ensemble du territoire de la gestion des accueils de loisirs sur le temps extrascolaire. Il existe trois sites et, pour chacun d’eux, un directeur à part entière à temps plein. Je dirige la structure du Château de la Motte à Louchy-Montfand. Habituellement, j’accueille jusqu'à 120 enfants au maximum pendant la période estivale."

"Nous avons mis un peu de temps à nous mettre en place. Nous sommes dans une région pour l’instant peu touchée par l’épidémie : les demandes sont moindres sur le périscolaire et jusqu’alors inexistantes en ce qui concerne l’extrascolaire. Cela nous a permis de réfléchir aux possibilités qui nous étaient offertes et de prévoir avec le préventeur et des personnels techniques les protocoles afin d’assurer le bien-être et la sécurité des enfants et des professionnels."

"Aujourd’hui, nous assurons donc l’accueil des enfants des personnels indispensables à la crise, le mercredi toute la journée : nous avons ouvert deux sites et ce sont les trois directeurs et le chef de service qui se chargent de l’accueil. Pour l'instant, ce service n'est pas sollicité et nos animateurs permanents sont en chômage partiel."

"Nous anticipons la réouverture des sites."

"Comme beaucoup d’autres directeurs, nous sommes en télétravail : nous assurons une permanence téléphonique et nous répondons notamment aux appels des familles. Les inscriptions pour les vacances de printemps viennent juste de se terminer et nous nous chargeons d’enregistrer les inscriptions pour les prochains mercredis. Dans l'incertitude, plusieurs scénarios sont envisagés pour les prochaines semaines : une ouverture normale lors des vacances qui débutent chez nous le 18 avril, une ouverture uniquement pour les enfants des personnels indispensables à la crise… Nous réfléchissons par ailleurs à la manière dont nous pourrons gérer une réouverture plus tardive des structures, c’est-à-dire en mai voire en juin. Préparer les mercredis et les activités en équipe et à distance demande d’avoir des outils de visioconférence efficaces. Nous expérimentons cela actuellement entre directeurs. Ce n'est pas évident de travailler en majorité avec des outils numériques, quand, à la base, nous travaillons avec de l'humain : contact avec les enfants, les familles et les équipes et les intervenants extérieurs."

"Nous sommes aussi confrontés aux appels de jeunes qui devaient passer leur Bafa et qui ne savent pas aujourd’hui s’ils pourront ou non être présents en été comme ils l’espéraient. Ce qui n’est pas rien quand on sait la difficulté que le secteur a pour constituer des équipes."

Si vous aussi souhaitez témoigner, contactez-nous en message privé, en mentionnant un numéro de téléphone et le nom de votre structure, sur la page Facebook du Journal de l'Animation.


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

450 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM