Novembre, mois des droits de l’enfant

Novembre, mois des droits de l’enfant

« Parce que les enfants sont plus vulnérables que les adultes, parce qu’ils n’ont ni droit de vote ni influence politique ou économique, parce que le développement sain des enfants est crucial pour l’avenir de toute société, le monde s’est doté en 1989 (le 20 novembre) de la Convention internationale des droits de l’enfant (Cide). » Ces quelques mots de l’Unicef ne doivent jamais être oubliés et le 20 novembre doit être l’occasion de rappeler l’importance de ce texte qui reconnaissait pour la première les moins de 18 ans comme des êtres à part entière.

La Cide comprend quatre principes fondamentaux (la non-discrimination ; l’intérêt supérieur de l’enfant ; le droit de vivre, survivre, se développer ; le respect des opinions de l’enfant), 54 articles (le droit d’aller à l’école, d’avoir une famille, de jouer et d’avoir des loisirs, d’avoir un nom et une identité…) et trois protocoles.

Il est primordial de travailler au moins une fois par an autour de ce texte dans chaque ACM. Il existe des jeux gratuits, des vidéos et des ressources documentaires sur le site de l’Unicef (www.unicef.org/fr) comme sur l’espace éducateurs de Solidarité Laïque (www.solidarite-laique.org). On envisagera aussi des débats et une discussion autour de la Convention… et pourquoi pas, au final, une exposition autour des droits des enfants ou la projection de courts-métrages réalisés par les enfants sur cette thématique suivie d’un goûter ?


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM