Remaniement : la Jeunesse confiée à Gabriel Attal, secrétaire d'État auprès de Jean-Michel Blanquer

Remaniement : la Jeunesse confiée à Gabriel Attal, secrétaire d'État auprès de Jean-Michel Blanquer

C’est donc fait : le remaniement ministériel attendu depuis plus de deux semaines a rendu son verdict. Dans le champ qui intéresse plus particulièrement les animateurs et la sphère éducative, le premier changement s'observe sur la forme. Jean-Michel Blanquer est en effet désormais officiellement ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, fonction qu’il occupait déjà, mais sans que l’intitulé de son poste ne mentionne explicitement ses attributions en matière de politique jeunesse.

Le second enseignement à tirer de ce remaniement est la nomination aux côtés de Jean-Michel Blanquer de Gabriel Attal, secrétaire d’État chargé de la Jeunesse et de la mise en place du Service national universel. En effet, le projet de Service national universel "apparaît comme tout particulièrement important" pour le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a déclaré Jean-Michel Blanquer devant la presse. "Nous allons accorder une grande importance à ce dossier mais aussi à tous les enjeux de la vie associative", a poursuivi le ministre. Il a cité également plusieurs projets comme le "Plan mercredi" ou les colonies de vacances, sur lesquels "avoir Gabriel Attal à [s]es côtés est un atout".

Qui est Gabriel Attal ?

Le nouveau secrétaire d’État Gabriel Attal est député LREM des Hauts-de-Seine depuis 2017. Il a été rapporteur du "projet de loi relatif à l'orientation et à la réussite des étudiants". Âgé de 29 ans, Gabriel Attal est titulaire d'un master en affaires publiques de Sciences Po Paris (2007-2012). Autrefois adhérent du Parti socialiste, qu’il a quitté en 2016 pour rejoindre le mouvement En Marche !, Gabriel Attal a notamment été conseiller parlementaire au sein du cabinet de Marisol Touraine, alors ministre des Affaires sociales et de la Santé, de 2012 à 2017. Il a également été élu conseiller municipal de Vanves (Hauts-de-Seine) en 2014, puis député en juin 2017. Il était jusque-là membre de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale.

Si sa nomination peut être interprêtée comme un signe positif de l’intérêt de l’exécutif pour la jeunesse, il reste à voir dans les semaines et les mois à venir quels seront ses réels apports et la marge d’action dont il disposera pour faire aboutir les nombreux dossiers qui l'attendent au ministère. En souhaitant aussi que la mise en place du Service national universel n'accapare pas l'ensemble des énergies et des moyens alloués à la Jeunesse…

David Jecko avec AEF


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM