Au sommaire de ce numéro: 
  • L’animation est-elle compatible avec la démarche qualité ?
  • Apprendre du passé et s’engager pour l’avenir : l’expérience du camp des Milles
  • Et si l’on prenait le temps de se parler ?       
  • Comment rédiger le projet pédagogique de la session Bafa (3)
  • Amoureux fous du cerf-volant
  • Portrait de Franck Prévot, écrivain jeunesse
  • L’autorité parentale en ACM
  • Un mois, un mot : E comme esprit critique
  • Fiches techniques
  • Et toutes nos rubriques d’actualité

Dossier Pro – L’animation est-elle compatible avec la démarche qualité ?

Améliorer les prestations proposées à leur public : c’est l’un des soucis permanents des intervenants de l’animation, et ce, qu’ils soient professionnels ou occasionnels. Ils ont appris à le faire et le font spontanément, en n’imaginant pas procéder autrement. La méthodologie de la démarche qualité, importée du monde du commerce et de l’industrie, pourrait-elle leur être utile à améliorer encore cette démarche ? Rien de moins sûr : trop de différences séparent le secteur lucratif d’un côté, avec ses impératifs de rentabilité, et l’économie sociale et solidaire de l’autre, à laquelle s’honore d’appartenir le monde associatif en général et celui de l’animation en particulier, qui se réfère à l’utilité sociale. Démonstration dans ce dossier qui en appelle plus à la résistance qu’au compromis.

Dossier Action – Apprendre du passé et s’engager pour l’avenir : l’expérience du camp des Milles

La France s’apprête à célébrer une série d’anniversaires liés aux deux guerres mondiales. On pourrait avoir tendance à ne considérer ces commémorations que comme des rappels du passé. Ou encore que ces événements n’ont pas de place dans les ACM, les réservant aux cours d’histoire. Pourtant, célébrer le 8 mai, par exemple, ce n’est pas que se souvenir des événements avant de tourner une page. La fin de la guerre marque aussi le début de la construction d’un monde nouveau, fondé sur des valeurs de respect, de liberté et de dignité.

Témoins des mêmes valeurs, les animateurs ont une place à trouver ou à se faire parmi les acteurs de la mémoire, en proposant aux enfants et aux jeunes une expérience originale qui va donner du sens à leurs livres d’histoire, pour aujourd’hui et pour demain.

Formation personnelle – Et si l’on prenait le temps de se parler ?       

Chaque équipe a sa culture. Notamment, une certaine manière de structurer son temps, c’est-à-dire de permettre ou non certains échanges. Ces habitudes ont des conséquences sur l’épanouissement et l’engagement de chacun, sur l’efficacité du groupe. Aujourd’hui, nous explorons ce que « se parler » peut vouloir dire.

Côté Formateurs – Comment rédiger le projet pédagogique de la session Bafa (3)

La conséquence d’un projet pédagogique standard pour la session Bafa est immanquablement une routine qui s’empare des formateurs dans le déroulement et le contenu du stage. Pour y échapper, nous avons évoqué dans le numéro précédent l’importance de mettre en œuvre une démarche de formation, illustrant les principes de l’Éducation populaire. Quelles sont les conséquences pratiques de ce choix ?

Sur le terrain – Amoureux fous du cerf-volant

Les rencontres internationales de cerfs-volants de Berck-sur-Mer réunissent chaque année, à la mi-avril, tous les cerfs-volistes passionnés de France… et du monde entier. Du 12 au 21 avril, se tiendra la 28e édition de cet événement à la fois sportif et convivial. Présentation de cette manifestation qui dynamise toute une ville et sait aussi en rassembler les acteurs éducatifs.

Portrait – Franck Prévot, écrivain jeunesse

Il était une fois un garçon des années 1960, fils d’instit’, amateur de grands jeux, dévoreur de récits d’aventurier. Devenu adulte, le grand lecteur veut explorer le monde avec sa compagne. Ils le feront et l’écriront. Puis ils décideront avec sagesse de construire leur famille en France. Ils seront instit’ : une porte ouverte pour devenir inventeurs de livres jeunesse et partager avec des enfants les plaisirs de l’écriture. 

Bon à savoir – L’autorité parentale en ACM

Le ministère chargé de la Jeunesse le répète régulièrement : le lien de l’accueil collectif de mineurs avec les parents des enfants accueillis est fondamental et doit être entretenu. Les enfants ont droit à une cohérence éducative entre les adultes qui prennent part à leur éducation, et cela nécessite que des informations réciproques soient échangées régulièrement.

Or, actuellement, un enfant sur quatre ne vit pas avec ses deux parents. Cette évolution sociétale peut compliquer la tâche des directeurs et organisateurs soucieux de s’acquitter au mieux de cette légitime obligation. Un point sur la notion d’autorité parentale et son évolution permettra, nous l’espérons, de leur apporter des réponses utiles.

Un mois, un mot – E comme esprit critique

« Développer l’esprit critique » des publics, voici un objectif qu’on retrouve dans nombre des projets pédagogiques d’ACM. C’est aussi une valeur majeure de l’Éducation populaire. Mais qu’en est-il de l’esprit critique des animateurs ?

Fiches techniques :

Faire – Impressions et monotypes

Dessiner – Les personnages en situation

Cinéma – Blanche-Neige et les Sept Nains, de David Hand

Et toutes nos rubriques d’actualité :

Anim'Actualités

Des livres et vous

Le meilleur du web

Musique et chansons

Le tableau de bord du responsable

Offres d'emploi

Abonnez-vous directement sur notre boutique



Les Fiches Bonus du n°

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM