Au sommaire de ce numéro: 
  • Faut-il abolir la fessée ?
  • Soyons cliché : objectif photos !
  • Donner des repères à son équipe (2e partie)
  • Comment aborder les fonctions en session théorique (3)
  • Léo et Les Lucioles : un emploi d’avenir au cœur des montagnes
  • Portrait  de Patricia Mazoyer, conteuse bilingue
  • L’accueil collectif de mineurs en refuge de montagne
  • Le silence de Jeunesse et Sports veut-il dire oui ou non ?
  • Un mois, un mot : L comme liberté d’expression
  • Fiches techniques
  • Et toutes nos rubriques d’actualité

Dossier Pro – Faut-il abolir la fessée ?

Mariage pour tous ou pour les seuls hétérosexuels, égalité entre les sexes ou opposition à la théorie du genre, droit à mourir dans la dignité ou droit à la vie… Notre société est engagée depuis quelques années dans un affrontement brutal et sans concession entre partisans d’une évolution des mœurs et ceux se battant pour préserver la tradition. La question de l’interdiction de la fessée prend sa place dans ce vaste débat qui oppose les modernistes, accusés de brader la famille et les valeurs ancestrales, et les conservateurs, dénoncés pour leur défense réactionnaire d’un monde dépassé et révolu. Au-delà de toute posture idéologique et doctrinale, ce dossier tente de mesurer les tenants et aboutissants de cette question, permettant à chacun(e) de se faire son opinion en connaissance de cause.

Dossier Action – Soyons cliché : objectif photos !

Il y a 250 ans naissait, à Chalon-sur-Saône, Joseph Nicéphore Niépce. Considéré par beaucoup comme l’inventeur de la photographie, il fut le premier à fixer durablement une image sur une plaque d’étain… Toutefois, on doit à un autre Français, Louis Daguerre, le procédé qui en quelque sorte démocratisa la photographie, le daguerréotype.

L’anniversaire de la naissance de Nicéphore Niépce aura lieu le 7 mars : expositions et ouvrages sur ce pionnier ne manqueront pas de fleurir. Une aubaine du calendrier, car il n’en faut pas plus pour organiser des activités ou un projet autour de la photographie. Du sténopé au selfie, il n’y a qu’un clic pour séduire les jeunes… et les autres !

Formation personnelle – Donner des repères à son équipe (2e partie)

Après avoir exploré le mois dernier les bonnes raisons de donner des repères à vos collaborateurs, nous allons maintenant donner des exemples précis d’informations que vous pouvez partager.

Côté Formateurs – Comment aborder les fonctions en session théorique (3)

Pour aborder la troisième fonction en session, il faut dépasser la première réaction qui consiste à dire : ce n’est pas possible, il n’y a pas d’enfants. Il ne faudrait pas pour autant théoriser autour de la rencontre d’un animateur idéal avec un enfant idéal. Trouvons là l’occasion de parler de cette relation originale qui se crée entre l’adulte et le groupe d’enfants en accueil collectif de mineurs.

Sur le terrain – Léo et Les Lucioles : un emploi d’avenir au cœur des montagnes

Grâce au dispositif Emploi d’Avenir, Léo Blanchard a pu trouver sa voie dans l’animation. Il a ainsi décroché un poste de directeur des TAP à Lus-la-Croix-Haute, une commune de montagne de la Drôme. Les jeunes y découvrent des activités très variées, dont certaines en liaison avec leur territoire en altitude.

Portrait – Patricia Mazoyer, conteuse bilingue

Cette femme parle le français et utilise la langue des signes française (LSF). Son enfance est joyeuse, inventive, culturelle. Son adolescence prépare cette envie de scène comme d’un lieu d’expression, jusqu’au jour où… 

Bon à savoir – L’accueil collectif de mineurs en refuge de montagne

Les organisateurs de séjours itinérants d’adolescents en zone montagneuse sont confrontés à la difficulté de trouver chaque soir un hébergement conforme et sécurisé pour les jeunes. Entre réglementation ERP contraignante et consignes plus souples de Jeunesse et Sports, l’accueil collectif de mineurs en refuges de montagne fait partie des « serpents de mer » réglementaires où il était jusqu’à présent bien difficile de s’y retrouver. Un arrêté du 20 octobre 2014 lui donne un cadre plus clair.

Bon à savoir – Le silence de Jeunesse et Sports veut-il dire oui ou non ?

« Qui ne dit mot consent » est le nouveau slogan de l’État. Avec l’intention affichée de lutter contre les réponses trop lentes de l’administration, la loi portant simplification des relations entre l’administration et les citoyens du 12 novembre 2013 à inversé une règle ancienne au profit des administrés : désormais le silence gardé par l’administration sur une demande vaut acceptation. Mais ce principe ne s’applique pas, loin de là, à toutes les décisions. De très nombreuses exceptions nuisent à sa lisibilité. Qu’en est-il dans le champ Jeunesse et Sports ?

Un mois, un mot – L comme liberté d’expression

L’exécution de l’équipe du journal Charlie Hebdo devrait nous rappeler à quel point la liberté d’expression est importante dans une société qui se réclame de la démocratie et du dialogue. Pour les animateurs de 2015, que signifie-t-elle ?

Fiches techniques :

Nature – La sensibilisation à l’environnement en périscolaire (1)

Nature – La sensibilisation à l’environnement en périscolaire (2)

Cinéma – Le vent se lève

Faire – Dragons et phénix

Et toutes nos rubriques d’actualité :

Anim'Actualités

Des livres et vous

Le meilleur du web

Musique et chansons

Le tableau de bord du responsable

Offres d'emploi

Abonnez-vous directement sur notre boutique



Les Fiches Bonus du n°

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM