Aller au contenu principal
Catégorie d'info

Test jeu : Twin it !, tu paires ou tu perds

Chapo
Vivacité, observation et rapidité sont au menu de ce jeu de cartes fun et hyper accessible.
Visuel
Image
Publié le
Corps

Pour les connaisseurs, c’est le petit frère du jeu de cartes Jungle Speed, en un peu moins « dangereux » puisque le totem a disparu pour laisser place à encore plus d’interactions entre les joueurs.

Le principe du jeu est de faire des paires ou des triples de cartes identiques pour les prendre aux autres, mais tout le monde joue en même temps, alliant observation et rapidité. Les cartes très colorées sont toutes recto verso et toutes les cartes sur la table comptent, y compris celles devant chaque joueur. Des cartes gagnées peuvent toujours être reprises par un autre, à tout moment dans le jeu ! Le graphisme ethnique de Tom Vuarchex rend le jeu attractif et addictif. La discrimination visuelle est mise à rude épreuve, mais l’ambiance est assurée. On joue à partir de 6 ans, de 2 à 6 joueurs autour de la table, mais on peut toujours jouer par terre.

À expérimenter et à ranger dans la ludothèque de l’ACM

L’intérêt de ce jeu pour les animateurs, c’est son côté dynamique. La mise en route très rapide avec des règles simples à expliquer, et surtout les trois modes de jeu possibles : compétitif, en équipe ou coopératif. Pour tous les publics, à partir de 6 ans, vraiment fun pour les ados ; la petite taille de la boîte permet aux animateurs de l’emporter partout.

Twin it !, de Nathalie Saunier, Rémi Saunier et Thomas Vuarchex, Cocktail Games, env. 15 € (2017)

Mots-clés libres

Titre :
Test jeu : Twin it !, tu paires ou tu perds
Auteur :
Carine Chauvet
Publication :
13 juillet 2024
Source :
https://www.jdanimation.fr/node/810
Droits :
© Martin Média / Le Journal de l'Animation

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

©2023 Martin Média - Tous droits réservés 
Les contenus, vidéos, infographies et photographies de ce site ne peuvent être utilisés sans autorisation. 
Conception graphique et développement du site : Metropolitan Neo