8 ressources autour de la consommation et des projets éducatifs – Photo © Laurence Fragnol

8 ressources autour de la consommation et des projets éducatifs

AUTOUR DU PROJET ÉDUCATIF

Projets éducatif et pédagogique
Ce vade-mecum du ministère de la Jeunesse n’est plus tout jeune : il a en effet été publié en janvier 2003. Pourtant, ce document de 56 pages reste l’une des rares références officielles. On s’attachera surtout à la deuxième partie qui "commente les obligations réglementaires et propose des pistes pour conseiller les organisateurs et les équipes pédagogiques dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets respectifs". De précieux repères (à quoi sert-il, qui l’élabore, exemples de contenus...) sont à la fois donnés pour le projet éducatif et le projet pédagogique.

Animer en ACM en coéducation avec les familles
Cette réflexion de l’association EvaSoleil aborde l’importance de communiquer avec les familles autour de ses projets éducatifs et pédagogiques. "Lorsque les organisateurs et équipes d’animation de qualité sauront communiquer sur le fond, ils éclaireront les parents sur leurs choix et priorités, et participeront à une forme efficace d’éducation populaire." C’est à lire et à débattre en équipe.

Accueils collectifs de mineurs
Ce site, mis à jour par le SDJES d’Indre-et-Loire, met à la disposition des organisateurs, des animateurs, des directeurs… toutes les informations utiles concernant les ACM, des informations réglementaires aux conseils et bonnes pratiques, en passant par les dernières actualités. La navigation est fluide et, dans l’onglet "projets", vous trouverez une synthèse relative aux projets éducatif et pédagogique mais aussi au PEDT, projet de direction, d’animation, de jeunes… À découvrir !

AUTOUR DE LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION

De la société de consommation à la déconsommation ?
Cet article du portail Vie publique revient sur l’émergence de la société de consommation et la volonté très actuelle des Français de consommer moins et mieux, de manière plus responsable (en favorisant le bio ou les circuits courts) ou plus collaborative (partage et échange entre particuliers). L’ensemble est étayé par de nombreux chiffres et renvoie vers des études publiques.

La société de consommation
Cet ouvrage du philosophe Jean Baudrillard, publié en 1970, n’a rien perdu de son actualité. En effet, son analyse reste juste et perspicace pour peu qu’on actualise certaines situations. L’essai est un peu ardu, mais il démontre très bien que la société de consommation est un réseau d’objets qui nous pousse vers plus de consommation. Vous en trouverez une synthèse sur la chaîne YouTube Outils d’émancipation.

La société de consommation de Georges Perec, 2’44
L’écrivain Georges Perec (1936-982) résume parfaitement dans ce reportage, issue des archives de l’Ina, ce qu’était la société de consommation en 1965… et, au final, peu de choses ont changé.

L'hyperconsommation crée l'insatisfaction permanente
Dans cet article du site d’information suisse Le Temps, le philosophe Gilles Lipovetsky revient sur notre désir parfois frénétique de posséder. Au-delà de la société de consommation, il parle aussi de la société de séduction dans laquelle nous vivons et qui fait tout pour nous pousser à consommer et à rêver. Il revient aussi sur le rôle des réseaux sociaux qui impliquent mise en scène de soi et attente de valorisation...

Into the wild, 148’
Le film de Sean Penn (2007) est une adaptation du récit, Voyage au bout de la solitude, de Jon Krakauer qui relate l’histoire vraie de Christopher McCandless. Ce brillant étudiant américain a tourné le dos à la vie confortable qui l’attendait et au rêve américain pour prendre la route et s’installer seul, en Alaska, en pleine nature… où il mourra quelques mois plus tard. Pour certains, il est apparu comme un héros romantique en rupture complète avec la société ; pour d’autres, un jeune homme idéaliste et insconcient.

> Retrouvez ici le n° 229 du Journal de l’Animation (mai 2022)


Commentaires (2)

  • anon

    This book is a perfect example of what is happening in the social & economic world of today, where extreme capitalism & consumerism is peaking left and right. The book Journey to the End of Solitude (better known as Into the Wild) is such a beautiful work of art that it gets difficult to properly put into words. I found an amazing analysis of it here; https://www.writemyessay.uk/proofread-my-essay the book discovers the beauty of sacrifice and how in solitude, we human beings have the capability to find company!

    nov 24, 2022
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire