Education populaire

Le 20 avril, fêtez l’anniversaire de l’Éducation populaire !

Dans un communiqué du 16 avril, le Syndicat de l’Éducation populaire pose la question suivante : "L’Éducation a son salon, les ouvriers ont leur 1er mai, pourquoi l’Éducation populaire n’aurait pas son anniversaire ?" Et il y répond aussitôt en proposant que la date retenue pour célébrer cet anniversaire soit celle du 20 avril, en référence au rapport sur L’organisation générale de l’instruction publique, présenté par Marie-Jean Caritat, marquis de Condorcet, le 20 avril 1792 à l’Assemblée législative. Il y évoquait notamment la nécessité d’une "éducation tout au long de la vie" afin que chaque citoyen soit capable de raisonner par lui-même, accédant ainsi à une réelle liberté.

21 propositions pour l’Éduc pop du 21e siècle

226 ans plus tard, le SEP-Unsa estime que "l’Éducation populaire reste une oubliée de l’histoire… Il est temps de structurer une politique publique pour développer l’esprit critique. Le SEP appelle à une loi cadre pour l’Éducation populaire", et dévoilera le 20 avril "21 propositions pour l’Éduc pop du 21e siècle".

Ces propositions seront structurées autour de cinq axes majeurs :

  • Une loi cadre d’orientation qui affirme la priorité d’une politique d’Éducation populaire, en fixe les objectifs et les moyens, en repartit les compétences, en définit les modes d’évaluation.
  • L’affirmation du rôle de l’État dans sa mission éducatrice comme acteur essentiel de cette politique d’Éducation populaire.
  • La reconnaissance du fait associatif, comme vecteur essentiel de l’exercice de la démocratie et de l’éducation à la citoyenneté.
  • Le renforcement des missions d’Éducation populaire dans les fonctions publiques.
  • La mise en œuvre des conditions d’existence d’un véritable métier d’animateur, avec un statut, une amélioration des conventions collectives, une formation cohérente et reconnue.

Comment participer ?

Afin de rendre visible cette initiative, et partant du principe que "nous sommes tous marqués par l’empreinte de l’Éduc pop", le SEP-Unsa appelle tous les acteurs du secteur, et plus largement toutes les personnes qui se sentent concernées, à remplacer le 20 avril leur photo de profil sur les réseaux sociaux par le visuel de l’empreinte, et à diffuser largement l’appel à une loi cadre pour l’Éducation populaire, en utilisant les hashtags #LoiCadreEducPop et #AnnivEducPop. Chacun peut aussi afficher son soutien durant la journée en déclinant le visuel sur un badge ou tout autre support.

David Jecko


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM