Test jeu : Saboteur

Test jeu : Saboteur, une pépite de jeu d'ambiance

Créé par Frédéric Moyersoen et joliment illustré par Andréa Boeckhoff, le jeu se compose de différentes cartes. Les rôles sont définis au début de chaque partie. Chaque joueur sait alors, secrètement, s’il est un brave petit mineur ou un saboteur prêt à tout pour faire échouer la mission.
L’installation du jeu demande un peu d’espace, de préférence sur une table, mais on peut jouer par terre. On avance petit à petit dans la galerie en construisant le chemin, mais gare aux embûches. À l’arrivée, on retourne la carte "but". Si c’est une pépite d’or, les mineurs ont gagné, si c’est un vulgaire caillou, les saboteurs l’emportent. Pour l’emporter, il faut avoir le maximum de pépites d’or sur 3 parties.
On joue à partir de 8 ans, de 3 à 10 joueurs, et une partie dure de 30 à 45 minutes environ.

Interactivité et bonne ambiance

L’intérêt pour les ACM, c’est qu’on peut jouer jusqu’à 10, ce qui est assez rare. C’est un bon jeu d’ambiance dans lequel la part de hasard laisse des chances assez égalitaires même si les joueurs ne sont pas du même niveau. Le thème est sympathique et s’accorde avec des thématiques de séjours variées autour du Far West, de la découverte des Amériques, des minéraux… Le jeu est interactif et il se passe toujours quelque chose, même quand on attend son tour. On ne s’ennuie jamais autour de la table.

Saboteur, Amigo Spiele, 13,99 euros (2004)

Note : d'autres versions et déclinaisons de cette édition d'origine existent également : Saboteur 2, Saboteur : le duel, Saboteur : la grande aventure


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

450 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM