Aller au contenu principal
Catégorie d'info

Pénurie d'animateurs : Sarah El Haïry annonce trois mesures de soutien du secteur

Chapo

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, a annoncé le 25 octobre plusieurs mesures en faveur du Bafa, du Bafd et des conditions d'emploi des animateurs, suite à la publication de l’enquête Hexopée-Fonjep sur les difficultés de recrutement rencontrées par les employeurs du secteur.

Visuel
Image
Publié le
Corps

Hexopée, organisation d’employeurs de l’Éducation populaire, et le Fonds de coopération de la jeunesse et l’Éducation populaire (Fonjep) ont rendu public lundi 25 octobre les résultats d’une enquête autour des importantes difficultés de recrutement rencontrées ces dernières années par les structures du monde de l’animation. Cette enquête, qui s’est déroulée en ligne du 1er au 15 octobre, a recueilli les réponses de 1182 structures.
Les résultats, plus qu’être surprenants, reflètent surtout l’ampleur du phénomène qui toucherait plus des trois quarts des acteurs de l’Éducation populaire sur le territoire. On y découvre en effet que "82,3% des structures ayant répondu à l’enquête déclarent avoir des difficultés de recrutement". Et que "cette tension porte sur tous les types de postes, tant d’animation des publics (74%) que sur les fonctions de coordination ou d’encadrement (20%), du travail social (15%) ou des fonctions administratives (13%)". Au final, on estime à 50 000, le nombre de postes qui ne trouveraient pas preneur dans l’animation.
Ce phénomène met en lumière l’importance de promouvoir les métiers de l’animation auprès des jeunes mais plus encore de les valoriser tant sur le plan salarial (la rémunération et les perspectives d’évolution sont cités à 24% comme un frein au recrutement) que des conditions de travail (15% des répondants identifient aussi les temps partiels comme un frein). Il est donc urgent, comme le conclut l’enquête, d’ouvrir "le débat sur la reconnaissance des métiers de l’Éducation populaire" dont la crise sanitaire a montré le caractère indispensable, et de mettre en place une "politique publique de long terme et une hausse des moyens alloués à nos activités".

Des mesures annoncées par le ministère

Sollicitée par le journal La Croix qui présentait en exclusivité cette enquête, la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, s’est assez longuement exprimée le jour même dans les colonnes du quotidien. Dans cet entretien, elle a notamment effectué trois annonces en lien avec les Bafa/Bafd et les difficultés de recrutement que rencontrent les structures :
• l’octroi d’une aide exceptionnelle de 200 € à 20 000 jeunes en 2022 pour les encourager financièrement à préparer le Bafa et le Bafd (cette aide viendrait en complément de celles accordées par les Caf ou les collectivités territoriales, parfois en échange d’heures d’engagement citoyen) ;
• l'organisation dès novembre 2021 d'une concertation entre les représentants des collectivités territoriales et les associations employeuses pour travailler sur la question des rémunérations et du temps partiel subi, ainsi que sur l’abaissement de l’âge d’accès au Bafa de 17 à 16 ans. Il s'agira notamment de "questionner le contrat d'engagement éducatif, contrat spécifique aux ACM qui s'écarte des règles du droit du travail, notamment sur le temps de travail, le repos et la rémunération" ;
• la création d’un perfectionnement Bafa option "Service national universel" qui sera expérimenté sur 200 jeunes au premier semestre 2022. Ce perfectionnement sera "orienté autour des questions de valeurs de la République et d’organisation de l’État, de la fonction publique et des corps en uniforme, afin de préparer les jeunes à encadrer des séjours de cohésion". Ce module sera intégralement financé par l'État dans le cadre de cette expérimentation. Sarah El Haïry souhaite aussi la création d'"autres spécialisations du Bafa qui permettent l'ouverture professionnelle", sans être plus précise pour le moment. 

Titre :
Pénurie d'animateurs : Sarah El Haïry annonce trois mesures de soutien du secteur
Auteur :
Florent Contassot
Publication :
25 février 2024
Source :
https://www.jdanimation.fr/node/1074
Droits :
© Martin Média / Le Journal de l'Animation

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

©2023 Martin Média - Tous droits réservés 
Les contenus, vidéos, infographies et photographies de ce site ne peuvent être utilisés sans autorisation. 
Conception graphique et développement du site : Metropolitan Neo