Au sommaire de ce numéro: 
  • Quelle place pour le merveilleux dans l’animation ?
  • 15 activités créatives pour Noël
  • Au secours ! Les bruits de couloir envahissent mon travail !
  • Le rôle de l’animateur : dépasser l’activité
  • L’animation, ici et maintenant – Place aux ados !
  • (re)Garder la main avec Louis-Do Bazin
  •  De nouveaux diplômes pour animer ou diriger un ACM
  • Un mois, un mot : T comme 35 h
  • Fiches techniques
  • Et toutes nos rubriques d’actualité

Dossier Pro – Quelle place pour le merveilleux dans l’animation ?

Jonathan arrive de son stage d’approfondissement Bafa encore passionné par les débats qui l’on traversé. Un sujet en particulier a fait polémique : la place du merveilleux dans les thèmes d’animation. Alors qu’il lui accordait une grande légitimité, une formatrice l’a contestée, l’accusant de favoriser chez l’enfant l’irrationnel, la superstition et le surnaturel. Ne risque-t-on pas de compromettre l’esprit critique de notre jeune public, quand nous utilisons sa candeur et son imaginaire pour lui transmettre des légendes, pour lui raconter des contes traditionnels et pour inventer des histoires fantasmagoriques ? Inversement, n’y-a-t-il pas un risque, en voulant le priver de toute fabulation, de le plonger bien trop vite dans un rationalisme utilitariste ? Regardons tout cela de plus près.

Dossier Action – 15 activités créatives pour Noël

Les fêtes de fin d’année sont le prétexte à de nombreuses réjouissances basées sur les découvertes gustatives, les moments partagés avec des gens qu’on apprécie, les rencontres festives, etc. Au mois de décembre, il flotte souvent dans l’air un frisson d’anticipation à laquelle participe l’ambiance générale de la fête avec les rues illuminées et les maisons décorées. Si la tendance est depuis plusieurs années à la surconsommation côté cadeaux, il n’est pourtant pas difficile de redonner à cette fête un esprit plus convivial et surtout plus simple en réalisant décorations et petits cadeaux pour tous, avec tous les publics qu’accueille votre équipement. C’est décidé : les fêtes de fin d’année seront créatives !

Formation personnelle – Au secours ! Les bruits de couloir envahissent mon travail !

Qui ne connaît pas ces conversations à voix basse, ces « tu ne sais pas ? Il paraît que… », partagés dans l’intimité d’un couloir ou du coin cuisine, ou encore à la faveur d’un moment où les personnes concernées ne sont pas là ? Ces ragots, ces on-dit s’invitent régulièrement dans l’espace professionnel, allant jusqu’à, comme on le dit parfois, « pourrir l’ambiance ». Comment sortir de cette situation ?

Côté Formateurs – Le rôle de l’animateur : dépasser l’activité

L’évolution de l’organisation des sessions, de l’internat vers une succession de demi-journées d’une durée significative, pourrait conduire à envisager de la même manière le travail de l’animateur avec les enfants : un enchaînement de séquences. Les TAP et NAP influencent encore plus ce découpage, en limitant souvent l’action d’animer à « réaliser une activité ».

L’animation, ici et maintenant – Place aux ados !

L’enfance ne dure qu’un temps. L’adolescence s’étale sur les saisons. Les rites de passage de l’enfant à l’adulte disparaissent. À Grenoble, à Nieul-le-Dolent ou autre part, que proposer sur nos territoires à ces jeunes en pleine évolution ? D’abord des animateurs et des structures qui poursuivent ce travail de passeur avec générosité.

Sur le terrain – (re)Garder la main avec Louis-Do Bazin

Nous aimons partager avec vous les coups de cœur artistiques que nous avons dénichés. Il est question ici de spectacle vivant. Le travail de Louis-Do Bazin nous a séduit par son intervention, son interactivité et la forme de ses spectacles.

Bon à savoir – De nouveaux diplômes pour animer ou diriger un ACM

La généralisation de la réforme des rythmes éducatifs depuis la rentrée scolaire 2014 a accru le besoin en animateurs et directeurs qualifiés pour encadrer les enfants dans les accueils collectifs de mineurs. L’arrêté du 9 février 2007, qui fixe la liste des diplômes permettant d’exercer les fonctions d’animateur et de directeur, vient d’être modifié à cet effet.

Un mois, un mot – T comme 35 h

Avec 180 000 associations employeuses et environ 8 % des salariés du secteur privé, le monde associatif est un acteur important de l’économie. Quel a été l’impact  de la réforme des 35 heures dans ce secteur ?

Fiches techniques :

Faire – Le calendrier de l’Avent : un plaisir par jour (5)

Faire – Le calendrier de l’Avent : un plaisir par jour (6)

Faire – Un livre accordéon (1) : dessiner les images

Faire – Un livre accordéon (2) : écrire les textes et fabriquer l’objet

Et toutes nos rubriques d’actualité :

Anim'Actualités

Des livres et vous

Le meilleur du web

Musique et chansons

Le tableau de bord du responsable

Abonnez-vous directement sur notre boutique



Les Fiches Bonus du n°

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM