Aller au contenu principal
Contenu réservé aux abonnés Contenu réservé aux abonnés

Les IA : pour qui et pour quoi ?

Chapo

Il est difficile de ne pas avoir entendu parler ces derniers mois des intelligences artificielles génératives tant elles ont soulevé de questions. Mais ont-elles des applications dans le monde de l’animation ?

Visuel
Image
Droits
© Gilles Piel
Publié le
Corps

À leur sortie, elles ont tout d’abord été expérimentées par les passionnés, ceux qui suivent assidûment les dernières avancées technologiques. Mais, très vite, les intelligences artificielles (IA) génératives, « capables de générer en quelques secondes du texte ou des images en réponse à des commandes », sont devenues virales et ont occupé le devant de la scène médiatique. Elles ont mis au second plan le métavers, la terraformation de Mars, les puces connectées sous-cutanées, etc. En moins d’une année, elles sont devenues les reines des réseaux sociaux, un grand sujet de conversation pour les informaticiens et les chercheurs, les photographes, les illustrateurs, les musiciens, les enseignants, les philosophes… comme pour les jeunes.

La popularisation de ces « formidables machines à imiter la vie », à l’instar de Midjourney sorti en juillet 2022 ou de ChatGPT en novembre de la même année, a littéralement bouleversé la société et de nombreux usages éducatifs.

Ce contenu est réservé à nos abonnés

Déjà abonné(e)?

Pas encore abonné(e)?

Choisissez votre formule d'abonnement
et accédez à toutes vos ressources en ligne

Consultez votre revue ainsi que vos contenus et archives
en illimité 24h/24

Je m'abonne

Projets d'animation

Titre :
Les IA : pour qui et pour quoi ?
Auteur :
Florent Contassot
Publication :
14 juin 2024
Source :
https://www.jdanimation.fr/node/199
Droits :
© Martin Média / Le Journal de l'Animation

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

©2023 Martin Média - Tous droits réservés 
Les contenus, vidéos, infographies et photographies de ce site ne peuvent être utilisés sans autorisation. 
Conception graphique et développement du site : Metropolitan Neo