Carnets d’été - Comme des chefs !

« Au menu, c’est passion, gourmandise et partage, pour de supers moments de convivialité, en se faisant plaisir comme à la maison ! », résume Fred Choquet, animateur sur une colonie dont la thématique tourne autour de la restauration. Ce sont 38 jeunes de 14 à 17 ans qui se sont donné rendez-vous au lycée agricole de Mancy à Lons-le-Saunier, lors de ces vacances organisées par l’association Vitacolo.

Un cocktail de passionnés

Intitulée « Je monte mon resto », cette colonie de vacances a pour but l’organisation au bout de deux semaines d’une soirée « parents », durant laquelle les jeunes assureront la cuisine et le service de 80 couverts en 2 heures. Le tout dans une ambiance très pro ! « C’est la quatrième fois que je participe à ce séjour qui est organisé en parallèle avec deux autres colos sur des thématiques hippiques », explique Fred Choquet. « Des échanges ont lieu entre les différents groupes d’ados présents sur le même site d’hébergement. Lors de la grande soirée finale, les amoureux de cuisine seront en autonomie pour créer recettes, menu et animations. Les jeunes sont issus de tous les horizons et on rencontre des profils différents. Tous les niveaux de cuisine se côtoient, et il y a également des personnes porteuses de handicap. Ces personnalités sont rassemblées par leur passion. Certains reviennent d’un an sur l’autre. Cette fois, nous comptons quatre Espagnols, un Belge et une Tchèque. L’an passé, il y avait même une Américaine venue d’Atlanta. L’aspect linguistique s’ajoute au reste pour des superbes échanges ! »

Un profil atypique : cuisinier-animateur

Toute cette « brigade » est encadrée par une équipe de 6 animateurs et un directeur. En ce qui concerne Frédéric Choquet, sa présence au sein du groupe n’a rien d’un hasard. Originaire de Dijon, à 28 ans, il dispose de compétences et d’expériences dans le domaine pâtisserie-traiteur. « Pour le recrutement, c’est un plus quand les animateurs ont des compétences dans cette thématique très spécifique mais, bien entendu, ce n‘est pas primordial. Dans ma jeunesse, j’ai étudié à l’école hôtelière ; mais si la restauration me plaisait, je ne me voyais pas y rester 15 ans, c’est alors que mon côté animateur est ressorti. » Très intéressé par les problèmes d’alimentation ou encore la cuisine sociale, cette colonie de vacances apporte une super expérience à Fred, surtout que Vitacolo était demandeuse de ce type de profil un peu atypique.

Marché, découpes et cuissons

Dans le projet pédagogique, il est prévu que les animateurs fassent découvrir les bases du métier aux jeunes. « Par exemple, la découpe, la sécurisation des couteaux. Mais aussi les cuissons des viandes. On augmente la production au fur et à mesure pour les différents groupes en cuisine et en service. On joue également sur les textures… Nous responsabilisons en outre les participants de la colo en leur demandant de faire le marché en fonction d’un budget précis. »

La chance de cette organisation est de disposer d’un cuisinier sur place qui aime partager son expérience tout en définissant des règles précises d’efficacité. « Les enfants sont véritablement demandeurs de ce genre de partages. Beaucoup sont engagés dans des études de restauration ou veulent devenir chef. Cette année est vraiment un bon cru. Ils sont particulièrement motivés afin de nous sortir de beaux plats ! Ils font par ailleurs des efforts pour accueillir des enfants des autres colonies qui sont sur le même site. Ça nous permettra aussi de découvrir le centre hippique, si nous en avons le temps… Nous essayons également de surprendre nos jeunes par des menus décalés et ludiques. Le lapin au chocolat et sa purée d’avocat a laissé des souvenirs », souligne avec gourmandise Fred Choquet. Bon appétit !

Sasha Terguev


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

400 fiches d'activités

Demande Numéro gratuit

Mon Journal-Bilan Directeur d'ACM