Aller au contenu principal
Catégorie d'info

12 ressources autour des projets de sciences participatives

Chapo

Voici une sélection de ressources (sites, documents, applications…) destinées à prolonger le dossier "Contribuer à un projet de sciences participatives" publié dans Le Journal de l'Animation n° 237 (mars 2023)

Visuel
Image
Publié le
Corps

DES PROJETS DE SCIENCES PARTICIPATIVES

Union nationale des CPIE
Le réseau des Centres permanents d’initiatives pour l’environnement fédère environ 80 associations au niveau national. Partout en France, les CPIE agissent auprès des habitants et des acteurs locaux pour favoriser la transition écologique et solidaire. On retrouve parmi les actions du réseau de nombreux projets de sciences participatives, mis en œuvre à travers le dispositif des Observatoires locaux de la biodiversité.

Vigie-Nature école
Lancé en 2010, Vigie-Nature École est un programme de sciences participatives lancé par le Muséum national d’histoire naturelle, qui vise à "suivre la biodiversité ordinaire". Les programmes proposés permettent à la fois de mener des études scientifiques rigoureuses, et de montrer aux enfants qu’il leur est possible d’agir à leur niveau pour l’environnement, tout en découvrant la biodiversité et la démarche scientifique. Développés pour le milieu scolaire, ces programmes sont aussi exploitables en accueils collectifs de mineurs, avec des enfants à partir de 3 ans.

Tela Botanica
Le réseau Tela Botanica vise notamment à promouvoir et faire connaître la botanique, notamment en proposant au grand public de participer à des projets de sciences participatives. Tous les documents et ressources nécessaires pour participer à des dizaines de projets thématiques sont téléchargeables sur le site, parmi une foule d’autres outils qui pourront être exploités par les animateurs intéressés par cette science du vivant.

Sentinelles de la mer Occitanie
Créé en 2015, Sentinelles de la mer Occitanie est un réseau est un réseau qui réunit des porteurs de programmes de sciences participatives mer et littoral en région Occitanie. Le réseau propose aux citoyens de contribuer à la science et à la préservation des milieux, en participant à une vingtaine de programmes en mer, lagunes et littoral.

DES SITES

Nadaba
Nadaba est une plateforme en ligne recensant des outils d’identification de la nature (faune et flore). Le moteur de recherche permet de trouver, en fonction d'une diversité de critères, l'outil matériel ou numérique correspondant à ses besoins : guides de terrain, atlas, flores, articles scientifiques, monographies, livres, sites internet, blogs, forums, etc.

J’agis pour la nature
Lancée par la Fondation pour la nature et pour l’homme, J’agis pour la nature est une plateforme du bénévolat nature. Elle met ainsi en relation les personnes qui souhaitent s’engager pour la nature, et les associations qui portent des actions dans ce domaine. Six façons d’agir sont proposées : observer la faune et la flore ; soigner la faune sauvage ; préserver les espaces naturels ; ramasser des déchets ; découvrir la biodiversité ; alerter en cas d’urgence. Au total, ce sont plusieurs centaines d’activités qui sont recensées : pourquoi ne pas y participer à votre tour, avec votre groupe ?

Faune France
Faune France est un portail naturaliste qui permet d’explorer une banque de données riche de plus de 50 millions d’informations et une galerie composée de près de 2 millions de photos et d’enregistrements sonores.

DES GUIDES

Sciences participatives biodiversité : conduire un projet pour la recherche, l’action publique, l’éducation
Collectif national sciences participatives biodiversité (2016)
Ce guide vise à apporter des éléments de méthode et de conseils pour conduire un projet de sciences participatives appliquées à la biodiversité. Il s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir les sciences participatives, s’y impliquer ou y parfaire leurs pratiques grâce à des retours d’expériences riches et diversifiées. Son contenu : un panorama de l’existant, des éléments d’argumentaire et de méthode, des illustrations concrètes, des fiches thématiques…

Sciences participatives et biodiversité
Institut de formation et de recherche sur l’éducation à l’environnement (Ifree)
Ce livret publié par l’Ifree est consacré à la thématique des sciences participatives, dont il présente et analyse 18 exemples de projets. Les auteurs se penchent notamment sur l’implication du public, la portée éducative et les pratiques pédagogiques associées à ces projets.

DES APPLIS

INPN Espèces
INPN Espèces est une application mobile (iOS et Android) qui vous permettra de découvrir la diversité des espèces présentes autour de vous et de participer à l’inventaire de la biodiversité de votre commune. Après l’avoir téléchargée et installée, vous pourrez, en quelques clics, envoyer vos photographies d’espèces sauvages, accompagnées de quelques précisions : la date et le lieu de l’observation, le groupe du spécimen observé (mammifère, oiseau, plante…), voire l’espèce supposée. Vous recevrez ensuite sur votre mobile une identification par les experts ainsi que des informations complémentaires : première observation dans la commune ou le département, espèce menacée… En fonction de la qualité de la photo et des éléments transmis, vous cumulerez des points et gravirez les échelons.
Les informations recueillies seront partagées avec les réseaux naturalistes et permettront par exemple de compléter les cartes de répartition des espèces concernées. Toutes les observations et le classement des contributeurs sont à retrouver sur la plateforme internet dédiée Détermin’Obs.

NaturaList
L’application NaturaList, disponible sur Google Play, permet d’enregistrer de manière facile et rapide vos observations d’oiseaux et de nombreux autres groupes taxonomiques comme les mammifères, amphibiens, reptiles, papillons, libellules, etc. Les données ainsi saisies seront alors synchronisées avec différentes bases de données web existantes (par exemple www.ornitho.fr).

Birdlab
BirdLab est un jeu gratuit de sciences participatives dont le but est de valider des hypothèses scientifiques grâce aux joueurs. Pour cela, il convient au préalable de télécharger et installer l’application gratuite BirdLab, disponible sur l’App Store et sur Google Play. Ensuite, il faut fabriquer deux plateaux-mangeoires identiques à l’aide de planches format A4 qui seront posées sur deux tasseaux épais servant de pieds de 20 x 20 mm et 2 m de longueur au minimum. Enfoncer ces pieds de 50 cm dans le sol. Pour éviter cette étape de bricolage, on peut également utiliser deux mangeoires suspendues type « boules de graisse » (à garnir avec trois boules de graisse). Disposer les deux mangeoires entre 1 et 2 mètres l’une de l’autre. Les deux mangeoires doivent être accessibles de la même manière aux oiseaux et proposer la même source de nourriture, de préférence des graines de tournesol, économiques et appréciées des oiseaux. Une fois les mangeoires installées, se référencer dans l’application à la rubrique "Mangeoires", indiquer la distance qui les sépare, le contexte (urbain, péri-urbain, campagne) ainsi que la présence d’arbres, haies, animaux ou bruit. Enfin, il ne reste plus qu’à observer : pendant 5 minutes, il faut reproduire sur l’écran, avec les doigts, les arrivées et départs des oiseaux sur les deux mangeoires.

> Retrouvez ici le n° 237 du Journal de l’Animation (mars 2023)

Titre :
12 ressources autour des projets de sciences participatives
Auteur :
William Gassien
Publication :
25 février 2024
Source :
https://www.jdanimation.fr/node/1185
Droits :
© Martin Média / Le Journal de l'Animation

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

©2023 Martin Média - Tous droits réservés 
Les contenus, vidéos, infographies et photographies de ce site ne peuvent être utilisés sans autorisation. 
Conception graphique et développement du site : Metropolitan Neo