Aller au contenu principal
Contenu réservé aux abonnés Contenu réservé aux abonnés

Pénurie d'animateurs : les solutions du terrain

Chapo

Malgré le manque d’animateurs, chaque structure de loisirs cherche à tirer son épingle du jeu et à recruter parfois coûte que coûte des animateurs. Les moyens mis en œuvre varient grandement mais il se dégage quelques tendances.

Visuel
Image
Droits
© Estelle Perdu
Publié le
Corps

La pénurie d’animateurs est parfaitement quantifiable et semblable dans toutes les régions. « Les difficultés du secteur sont avant tout structurelles et touchent l’ensemble du territoire national, rural, périurbain ou urbain », a récemment précisé Rozenn Merrien, présidente de l’Association nationale des directeurs et cadres de l’éducation des villes (Andev). Par ailleurs, une enquête menée par le Fonjep et Hexopée a relevé en octobre 2021 que « 80 % des opérateurs associatifs ont admis des difficultés de recrutement à la rentrée 2021 ». Ce constat a été confirmé par la Banque de Territoires qui précisait en octobre dernier que, « durant l’année scolaire 2021-2022, quelque 50 000 postes sont restés non pourvus, soit 10 % des effectifs ».

Bien entendu, les structures de loisirs ne sont pas restées inertes face à cette réalité. Certaines ont pallié les absences en faisant appel à d’autres professionnels de l’enfance (Ats…

Ce contenu est réservé à nos abonnés

Déjà abonné(e)?

Pas encore abonné(e)?

Choisissez votre formule d'abonnement
et accédez à toutes vos ressources en ligne

Consultez votre revue ainsi que vos contenus et archives
en illimité 24h/24

Je m'abonne

Titre :
Pénurie d'animateurs : les solutions du terrain
Auteur :
Florent Contassot
Publication :
26 février 2024
Source :
https://www.jdanimation.fr/node/280
Droits :
© Martin Média / Le Journal de l'Animation

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

©2023 Martin Média - Tous droits réservés 
Les contenus, vidéos, infographies et photographies de ce site ne peuvent être utilisés sans autorisation. 
Conception graphique et développement du site : Metropolitan Neo